Les tablettes de Taddeo di Bartolo achetées par le MiBACT arrivent à Gubbio


Les huit tablettes de Taddeo di Bartolo achetées par MiBACT pour le Palazzo Ducale de Gubbio seront présentées le dimanche 18 mars 2018 à Gubbio.

L’exposition permanente des huit tablettes de Taddeo di Bartolo (Sienne, vers 1362 - 1422) achetées par le ministère de la Culture fin 2017 est prévue le dimanche 18 mars, à 17h, au Palazzo Ducale de Gubbio: Les tableaux ont été vendus aux enchères par la maison de vente Pandolfini le 28 septembre 2017 et le MiBACT, reconnaissant leur intérêt historico-artistique exceptionnel et leur valeur documentaire pour la reconstitution du gothique tardif à Gubbio, a exercé son droit de préemption et a réussi à les acquérir.

Les huit panneaux représentent saint Pierre martyr, le bienheureux Ambrogio Sansedoni, un saint évêque, saint Grégoire le Grand, saint Luc, saint Matthieu, saint Étienne et saint Thomas d’Aquin. Ils faisaient partie d’un retable datant de 1418, probablement placé sur le maître-autel de l’église San Domenico, qui a peut-être été enlevé vers 1765. Les autres parties du polyptyque sont aujourd’hui réparties entre plusieurs musées américains : la Vierge à l’Enfant se trouve au Fogg Art Museum de Cambridge (Massachusetts), Saint Jean-Baptiste et Saint Jacques sont au Memphis Brooks Museum of Arts, et le Saint Évêque et Sainte Catherine d’Alexandrie sont au New Orleans Museum of Art.

" Paola Mercurelli Salari, directrice du Palazzo Ducale de Gubbio, a déclaré : “Cette acquisition compense ce que Gubbio a perdu au fil du temps pour enrichir des musées italiens et étrangers et des collections privées ; un triste sort que la ville a partagé avec le Palazzo Ducale de Gubbio”. a partagé avec le Palazzo Ducale, dépouillé depuis 1631, avec le passage d’abord à la famille florentine des Médicis, puis à des mains privées, de presque tout son mobilier, y compris le célèbre Studiolo, aujourd’hui conservé au Metropolitan Museum de New York". La présentation de dimanche aura lieu en présence de la sous-secrétaire Ilaria Borletti Buitoni, de la directrice générale de l’archéologie, des beaux-arts et du paysage Caterina Bon Valsassina, de l’historienne de l’art Gail E. Solberg (qui a été la première à proposer la reconstruction du polyptyque de Taddeo di Bartolo) et du maire de Gubbio, Filippo Mario Stirati. Le directeur du Polo Museale, Marco Pierini, introduira la réunion, tandis que Paola Mercurelli Salari décrira elle-même l’œuvre.

Sur la photo : des techniciens montrent les panneaux de Taddeo di Bartolo arrivés à Gubbio. Photo du Polo Museale dell’Umbria.

Les tablettes de Taddeo di Bartolo achetées par le MiBACT arrivent à Gubbio
Les tablettes de Taddeo di Bartolo achetées par le MiBACT arrivent à Gubbio


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.