Sol de la cathédrale de Sienne : nouveau dévoilement et nouveau spot national


À l'occasion de la nouvelle inauguration du sol de la cathédrale de Sienne, l'Opera della Metropolitana et Opera Laboratori ont produit un nouveau spot national. "La vue d'ensemble du sol peut représenter un moment de réflexion personnelle et silencieuse".

À l’occasion de la nouvelle inauguration du Sol de la Cathédrale de Sienne du 18 août au 18 octobre 2023, l’Opera della Metropolitana et Opera Laboratori ont créé un nouveau spot qui occupera un espace promotionnel sur les principales chaînes de télévision nationales. Le travail constant de mise en valeur de ce magnifique chef-d’œuvre de l’histoire et de l’art a fait du sol de la cathédrale de Sienne l’une des principales attractions pour les visiteurs italiens et étrangers qui, depuis des années, planifient leur visite en fonction de la possibilité de l’admirer complètement à découvert.

"La vision d’ensemble des cinquante-six incrustations du sol, explique le recteur de l’Opera della Metropolitana di Siena Giovanni Minnucci, peut représenter un moment de réflexion personnelle et silencieuse, en oubliant, au moins momentanément, nos courses anxieuses et nos soucis quotidiens, dans la recherche fructueuse du sens que chacun d’entre nous entend donner à sa vie.

Le précieux tapis de marbre est unique, non seulement pour la technique utilisée, mais aussi pour le message des figurations, une invitation constante à la sagesse, depuis les nefs avec les protagonistes du monde antique, sibylles échevelées et philosophes, jusqu’aux sujets bibliques sous la coupole, dans le presbytère et dans le transept ; un voyage symbolique à la recherche des valeurs les plus élevées de l’esprit humain.

Le sol est le résultat d’un programme iconographique complexe réalisé au fil des siècles, du XIVe siècle au XIXe siècle, plus de cinquante au total, dont les cartons préparatoires ont été dessinés par des artistes presque tous “siennois”, parmi lesquels Sassetta, Domenico di Bartolo, Matteo di Giovanni, Domenico Beccafumi, ainsi que le peintre ombrien Pinturicchio, auteur du célèbre panneau avec le Mont de la Sagesse, représentation symbolique du chemin de la Vertu comme l’atteinte de la sérénité intérieure, “un chemin sûr même parmi les vagues” (Wis. 14,3).

L’itinéraire s’ouvre sur l’inscription d’entrée, devant le portail central, une invitation à entrer “chastement” dans le Virginis templum, la maison de Marie, témoignage du lien fort que les citoyens de Sienne ont entretenu pendant des siècles avec leur “patronne” : Sena vetus civitas Virginis.

La Madone est également définie comme Sedes Sapientiae, siège de la Sagesse, et, immédiatement après, l’inscription est suivie de la célèbre incrustation d’Hermès Trismégiste, le sage égyptien, premier grand théologien de l’Antiquité. Viennent ensuite des philosophes comme Socrate et Cratète dans la tarsia de Pinturicchio, Épictète, Aristote, Sénèque et Euripide accompagnant la Roue de la Fortune et invitant à se détacher des biens terrestres, futiles, voire encombrants, pour se consacrer à la pensée philosophique.

Nous passons à l’itinéraire biblique dans lequel Domenico Beccafumi, par rapport aux artistes des générations précédentes, utilise de nouveaux modes stylistiques en renouvelant la technique du commesso en marbre. Au lieu d’utiliser des pierres de différentes couleurs, l’artiste juxtapose des marbres de différentes nuances à la teinte de base. Grâce aux dégradés de tons gris-vert, Beccafumi parvient ainsi à des résultats étonnants de clair-obscur, dans lesquels l’ombre et la lumière délimitent les figures avec un tel art qu’elles ressemblent à des chefs-d’œuvre réalisés avec la technique de la silographie ou à des peintures monochromes.

Beccafumi réalise une telle révolution dans la frise avec Moïse faisant couler l’eau du rocher entre les deux piliers qui soutiennent la coupole, vers le presbytère. La source principale du sujet est un passage de l’Exode (17,1-7, mais voir aussi Nombres 20,1-13), dans lequel le peuple d’Israël, après avoir traversé la mer Rouge dans sa marche vers la Terre promise, est contraint de supporter le manque d’eau, jusqu’au miracle au cours duquel Moïse frappe le rocher de l’Horeb, en présence des anciens : “De l’eau en jaillira, et le peuple boira”. Selon l’interprétation de saint Paul, dans sa première lettre aux Corinthiens (10,4), le rocher représente le Christ, d’où jaillit le salut pour les hommes qui s’abreuvent à sa source : “ils ont tous bu le même breuvage spirituel : ils ont bu à un rocher spirituel qui les accompagnait, et ce rocher, c’était le Christ”.

À l’occasion de l’inauguration, les visiteurs pourront également se “promener” dans le chœur et l’abside où sont conservées les marqueteries en bois de Fra Giovanni da Verona, exécutées avec une technique similaire à celle du commesso en marbre, avec des bois de différentes couleurs, représentant des vues urbaines, des paysages et des natures mortes, des armoires montrant les étagères intérieures avec des objets liturgiques rendus avec une grande habileté dans la perspective.

L’itinéraire complet de l’OpaSiPass prévoit, outre la visite de l’étage de la cathédrale, une visite au musée de l’Opéra où l’on peut admirer, dans la salle des statues, les mosaïques avec les symboles des villes alliées de Sienne et les incrustations originales d’Antonio Federighi représentant les sept âges de l’homme. Dans la Sala dei Cartoni, dont l’entrée flanque la magnifique Maestà di Duccio, on peut voir le célèbre plan du Dôme dessiné par Giovanni Paciarelli en 1884, qui donne un aperçu des incrustations et du parcours de l’entrée au maître-autel. Le billet intégré comprend également l’accès à la “crypte”, située sous le sol de la cathédrale et du baptistère.

En réservant la visite de l’étage de la cathédrale, vous pouvez recevoirgratuitement l’audioguide du complexe du Duomo sur votre smartphone ou demander une visite guidée. Grâce au QR Code présent sur tout le matériel d’information, il sera également possible d’assurer l’accès à la Cathédrale, en évitant les files d’attente à la billetterie, en se présentant directement aux entrées du musée.

À l’occasion de l’inauguration extraordinaire 2023, le nouveau catalogue officiel du sol de la Cathédrale de Sienne A Marble Book, écrit par Marilena Caciorgna et publié par Sillabe, a été présenté.

Sol de la cathédrale de Sienne : nouveau dévoilement et nouveau spot national
Sol de la cathédrale de Sienne : nouveau dévoilement et nouveau spot national


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.