Anna Marongiu, grande artiste sarde du début du XXe siècle, est mise à l'honneur au MAN de Nuoro à l'occasion de la première rétrospective qui lui est consacrée.


Du 8 novembre 2019 au 1er mars 2020, le MAN de Nuoro accueille l'exposition Anna Marongiu. L'ombre de la mer sur la colline.

Du vendredi 8 novembre 2019 au dimanche 1er mars 2020, le musée MAN de Nuoro présente l’exposition Anna Marongiu. L’ombra del mare sulla collina, la première rétrospective muséale consacrée à l’œuvre d’Anna Marongiu (Cagliari, 1907 - Ostie, 1941), sous le commissariat de Luigi Fassi. L’exposition représente une étape importante dans les recherches du MAN sur l’art sarde et italien du XXe siècle.

L’exposition s’articule autour de trois cycles d’illustrations consacrées à des chefs-d’œuvre littéraires créés par Marongiu entre 1926 et 1930 : la série complète des planches du Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare (1930), les illustrations de I Promessi Sposi d’Alessandro Manzoni (1926) et les planches du Cercle de Pickwick de Charles Dickens (1929, en photo). Cette dernière œuvre, composée de 262 planches exécutées à l’encre et à l’aquarelle, constitue le cœur de la rétrospective : prêtée par le Charles Dickens Museum de Londres, elle est exposée pour la première fois dans un musée, quatre-vingt-dix ans après sa création.

Anna Marongiu, décédée prématurément dans un accident d’avion à Ostie, est l’une des figures les plus originales et en même temps les plus oubliées de la scène artistique sarde de la première moitié du XXe siècle. Après avoir étudié à Rome et fréquenté l’Académie anglaise de la capitale, Marongiu a entamé un parcours artistique qui a traversé de multiples techniques telles que le dessin, la plume, l’eau-forte, l’huile et le burin avec une grande capacité d’expérimentation. Son registre linguistique, caractérisé par une forte expressivité du signe, oscille entre l’humoristique et le dramatique, le comique et le mythologique, trouvant originalité et vigueur dans toutes les techniques qu’elle utilise. L’exposition qui lui est consacrée en 1938 par la Galleria Palladino de Cagliari est l’une des premières expositions personnelles d’une femme artiste en Sardaigne et contribue à l’affirmation de l’artiste sur la scène nationale. En 1940, elle participe à l’exposition de gravures italiennes modernes à Rome.

L’exposition est enrichie d’un court métrage sur l’artiste, réalisé par MAN et Film Commission Sardegna en collaboration avec le Charles Dickens Museum, sous la direction de Gemma Lynch.

Un catalogue publié par Marsilio Editore accompagnera l’exposition.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site officiel du MAN Museum.

Anna Marongiu, grande artiste sarde du début du XXe siècle, est mise à l'honneur au MAN de Nuoro à l'occasion de la première rétrospective qui lui est consacrée.
Anna Marongiu, grande artiste sarde du début du XXe siècle, est mise à l'honneur au MAN de Nuoro à l'occasion de la première rétrospective qui lui est consacrée.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.