Art contemporain à Matera : jusqu'au 10 novembre Foire d'art public du MAAP


Dix jours d’art contemporain à la périphérie de la ville de Matera, avec MAAP Public Art Fair. Du 1er au 10 novembre 2019, trois jeunes artistes créeront des œuvres et des installations in situ dans des lieux marginaux et inhabituels par rapport aux espaces d’exposition habituels. À l’occasion de Matera 2019, capitale européenne de la culture, l’offre d’art public et l’implication de la communauté suggèrent de nouvelles façons de tirer parti des bâtiments et des jardins aujourd’hui abandonnés.

Le protagoniste sera le rione San Giacomo, un quartier périphérique de la ville, lié à l’histoire du déplacement des Sassi, qui deviendra le théâtre de performances artistiques auxquelles participeront les habitants eux-mêmes.

L’initiative vise à faire revivre cette partie de Matera par le biais de l’art participatif, en mettant en lumière des thèmes, des émotions et des lieux liés aux événements historiques qui l’ont caractérisée. Conçu par l’association à but non lucratif MAAP Atelier d’Arte Pubblica, engagée dans l’application de méthodologies artistiques dans l’espace social pour le bien-être collectif, l’événement est réalisé grâce à la victoire dans la deuxième édition de l’appel d’offres Creative Living Lab promu et soutenu par la Direzione Generale Creatività Contemporanea e Rigenerazione Urbana du Ministère des Biens et Activités Culturels et du Tourisme et dédié précisément au redéveloppement partagé des zones périphériques.

Sous le patronage de MiBACT, de la Fondation Matera-Basilicata 2019 et de la municipalité de Matera, l’initiative envisage l’activation de dynamiques sociales, facilitées par des pratiques artistiques. Les objectifs comprennent la valorisation du talent des lieux, des espaces hybrides et interstitiels, le changement de destination des bâtiments désaffectés ou abandonnés, et la reconnaissance des compétences individuelles des habitants. Les protagonistes. À Matera, pour MAAP Atelier d’Arte Pubblica, des noms connus et émergents de l’art contemporain investissent le terrain : David Scognamiglio, artiste-architecte et concepteur de lumière, Javier Reche Garay et Antonio Abatangelo, acteurs et danseurs, et Luis Gomez de Teran (photo), surnommé le Caravage des arts de la rue. Ils impliqueront les habitants dans des ateliers de co-conception pour la création de structures temporaires, de vidéos et de peintures murales, et donneront vie à des performances théâtrales.

À plusieurs mains, artistes et citoyens régénéreront certains lieux symboliques du quartier de San Giacomo. Le jardin abandonné entre les HLM sera animé par l’installation de David Scognamiglio: une architecture émotionnelle faite d’une structure de tuyaux innocents, recouverte de draps blancs, sur laquelle sera projetée une vidéo ad hoc. Cette même architecture accueillera la performance théâtrale de Javier Reche Garay, fruit d’un atelier de danse-théâtre qui aborde les questions sociales en remodelant l’espace par le corps. La façade d’un bâtiment en ruine sera teintée de nouvelles formes et couleurs grâce à la peinture murale de Luis Gomez de Teran.

L’événement culminera les soirs du vendredi 8 et du samedi 9 novembre, à partir de 18 heures, avec l’inauguration des installations et des œuvres artistiques. Parallèlement, il y aura le vernissage des expositions installées dans certains garages privés, transformés pour l’occasion en galeries d’art, où l’on pourra admirer et acheter des objets d’art.

Parmi les œuvres exposées figure la Madone de l’Umido de Luis Gomez de Teran, exposée il y a quelques semaines encore au Musma, le musée de la sculpture contemporaine de Matera.

Le programme prévoit des rencontres avec des experts en art public, dont Pierluigi Molteni, architecte et expert en régénération urbaine, qui a participé à la conception de l’événement ; la galerie Altrove, une galerie d’art de référence dans le monde du street art et de la régénération urbaine ; Draw The Line, un festival de street art à Campobasso; et les représentants de Pubblica, une résidence d’art urbain au sein de l’association culturelle Kill the Pig.

Source : communiqué de presse

Art contemporain à Matera : jusqu'au 10 novembre Foire d'art public du MAAP
Art contemporain à Matera : jusqu'au 10 novembre Foire d'art public du MAAP


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.