Bologne, au Palazzo Paltroni, une exposition consacrée à Beatrice Alemagna, auteur de livres d'images


Une exposition consacrée à la plus grande auteure italienne de livres d'images, Beatrice Alemagna: c'est celle qui se tient jusqu'au 26 avril à Bologne, au Palazzo Paltroni, et qui rassemble plus de 200 œuvres.

L’association Hamelin de Bologne consacre une exposition à l’art de Beatrice Alemagna (Bologne, 1973), la plus grande auteure italienne contemporaine de livres d’images, et la plus connue à l’étranger. La grande exposition personnelle Le cose preziose. L’obstinata ricerca di Beatrice Alemagna (La quête obstinée de Beatrice Alemagna), qui se tiendra au Palazzo Paltroni du 6 mars au 26 avril 2023, rassemble le côté secret de l’œuvre de l’auteur: non seulement les albums les plus lus et les plus primés, mais aussi une grande quantité de matériel inédit qui compose un portrait complet d’Alemagna et les nœuds les plus profonds de sa poétique. L’enfance, la ville et la nature, l’identité et la recherche de la réponse à une grande question: qu’est-ce qu’un enfant ?

Avec plus de 200 œuvres, l’exposition retrace l’ensemble de la carrière de l’artiste en suivant plusieurs fils rouges, parmi lesquels se détache celui de la recherche, également évoqué par le titre ; l’obstination de l’artiste à se remettre en question à travers le dessin devient l’élément le plus important de sa poétique.L’obstination de l’artiste à se questionner à travers le dessin devient visible grâce à un corpus de beaux matériaux inédits - esquisses, carnets de croquis, grands dessins et cahiers - où le flux créatif de l’artiste prend forme, permettant au visiteur d’entrer littéralement dans l’“atelier” d’Alemagna.

Dans le dialogue entre le travail magmatique de recherche et les planches “finies” des albums de l’auteur, on ressent directement une autre caractéristique irrépressible de l’artiste: celle de ne jamais pouvoir s’arrêter aux résultats obtenus, malgré son succès et sa notoriété, et d’avancer inlassablement vers de nouveaux objectifs, de nouvelles techniques, de nouvelles formes de représentation, de nouveaux sujets à raconter.

L’exposition ne suit pas un ordre chronologique mais se concentre sur les nœuds les plus profonds de la poétique d’Alemagna: la centralité des espaces - de leur composition, de leur signification narrative, de la relation qu’ils établissent avec les personnages -, la représentation de l’enfance, la mutation progressive dans l’approche du récit, la centralité des objets constituent les sections de l’exposition, sans oublier l’espace dédié à “sa” Blanche-Neige et une série d’hommages aux grands de l’histoire de l’art jamais exposés auparavant.

Le secret réside dans la sensibilité d’Alemagna à regarder d’abord, puis à représenter l’enfance, toujours ressentie comme autre, dotée de “sa” nature précise. Cette capacité à saisir les expressions, les corps et les désirs des enfants a conduit au récent Al parco(Topipittori), beau et douloureux dans la représentation d’une enfance obstinée à jouer, même dans le vide dramatique des fermetures de ces dernières années. C’est précisément ce livre, coécrit avec l’écrivain suédois Sara Stridsberg, qui lui a valu un prix spécialement conçu par la Foire du livre pour enfants de Bologne : l’Extraordinary Award for an Extraordinary Artist est le titre de la reconnaissance spéciale du talent extraordinaire d’un illustrateur qui “a été en mesure d’offrir une preuve étonnante de la façon dont l’art peut donner une représentation à toute une période de crise mondiale, telle que l’urgence pandémique prolongée, à travers un style à la fois poétique et éclairant, et sans aucune rhétorique”.

L’exposition Alfabeto Alemagna est accompagnée d’un précieux volume monographique, également édité par Hamelin et inclus dans la série Topi Saggi, publiée par Topipittori: Il ne s’agit pas d’un simple catalogue mais d’un véritable essai monographique divisé en 22 rubriques - de A comme Animaux à I comme Identité en passant par T comme Théâtre - qui guide les lecteurs et les visiteurs de l’exposition à travers les stratifications et la complexité de l’œuvre de l’artiste, grâce à un riche répertoire d’images souvent inédites et aux interventions critiques de Hamelin et de chercheurs tels que Martino Negri, Sophie Van der Linden et Giovanna Zoboli.

L’exposition est organisée en collaboration avec la Foire du livre pour enfants de Bologne. Alfabeto Alemagna peut être acheté à la librairie Trame (via Goito 3/c).

Beatrice Alemagna est l’invitée d’une rencontre publique dans l’Aula Magna de l’Accademia di Belle Arti de Bologne (via delle Belle Arti, 54): le jeudi 9 mars à 16 heures, elle parlera de son parcours artistique, des doutes et de l’obstination qui l’habitent toujours, ainsi que des thèmes et des méthodes de son travail d’illustration. La conversation avec Béatrice Alemagna s’inscrit dans une série de rencontres que l’Académie des Beaux-Arts, en collaboration avec Hamelin, consacre aux grands artistes de la bande dessinée et de l’illustration. L’exposition, promue et organisée par la Fondazione del Monte di Bologna e Ravenna, est réalisée par Hamelin avec la collaboration de la Foire du livre pour enfants de Bologne. L’exposition présente plus de 200 œuvres de l’artiste, avec un important corpus de matériel inédit, couvrant l’ensemble de sa carrière.

Pour toute information, veuillez envoyer un courriel à segreteria@hamelin.net.

Bologne, au Palazzo Paltroni, une exposition consacrée à Beatrice Alemagna, auteur de livres d'images
Bologne, au Palazzo Paltroni, une exposition consacrée à Beatrice Alemagna, auteur de livres d'images


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.