CAMERA à Turin accueillera la première exposition anthologique de Sandy Skoglund : un voyage à travers ses visions hybrides.


Du 24 janvier au 23 mars 2019, les espaces de CAMERA - Centro Italiano per la Fotografia à Turin accueilleront la première exposition anthologique consacrée à Sandy Skoglund.

La première exposition anthologique consacrée à la production artistique de Sandy Skoglund (1946) ouvrira au public le 24 janvier 2019 dans les espaces d’exposition du CAMERA - Centro Italiano per la Fotografia à Turin.

"Sandy Skoglund. Hybrid Visions", c’est le titre de l’exposition, présentera la photographe américaine depuis ses débuts au début des années 1970 jusqu’à son œuvre encore inédite"Winter" sur laquelle elle a travaillé pendant plus de dix ans. La pièce maîtresse de l’exposition anthologique sera d’ailleurs la première mondiale de cette dernière avec quelques sculptures créées pour l’installation d’où la photographie a été tirée.

Le parcours de l’exposition se déroulera à travers ses œuvres, une trentaine, pour la plupart de grand format: il commencera par les premières séries photographiques du milieu des années 1970, où apparaissent déjà les intérieurs domestiques et leurs transformations en lieux entre le comique et l’inquiétant ; il se poursuivra avec les grandes compositions du début des années 1980, telles que" Radioactive cats" (1980) et" Revenge of the goldfish" (1981), dans lesquelles des environnements familiers sont revisités de manière surréaliste et aliénante, habités par des chats verts et des poissons volants. À ce sujet, Sandy Skoglund a déclaré : “Je pense qu’il existe un contraste entre l’aspect fantastique - les animaux sont comme des dessins animés ou des fantasmes - et la réalité. Puisque nous, les humains, nous considérons comme la principale forme de conscience existant dans la nature, j’ai choisi de peupler mes images d’animaux pour introduire cette conscience alternative dans notre expérience”.

Ses prises de vue sont des constructions d’un ensemble, de sorte que ses œuvres sont à la fois des installations, des sculptures et des photographies. En fait, tout au long de l’exposition, vous remarquerez que certaines sculptures font référence à des photographies et vice versa.

Parmi les œuvres les plus célèbres exposées, citons les vingt clichés de la série"True Fiction Two", réalisés entre 1986 et 2005, les compositions de"Fox Games" (1989) et"The Green House" (1990), ainsi que"Fresh Hybrid" (2008). Sont également présents le ballet de"Shimmering Madness" (1998), où statues et figures humaines partagent le même espace dans une chorégraphie, et le pique-nique visionnaire de"Raining Popcorn" (2001).

L’exposition sera ouverte jusqu’au 23 mars 2019, est organisée par Germano Celant et sera réalisée en collaboration avec la Galleria Paci Contemporary de Brescia.

Pour plus d’informations : www.camera.to

Heures d’ouverture : Lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11 h à 19 h ; jeudi de 11 h à 21 h. Fermé le mardi.

Billets : Plein tarif 10 euros, tarif réduit 6 euros pour les moins de 26 ans et les plus de 70 ans. Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans

Image : Sandy Skoglund, Revenge of the goldfish (1981) Courtesy : Paci Contemporary Gallery, Brescia.

CAMERA à Turin accueillera la première exposition anthologique de Sandy Skoglund : un voyage à travers ses visions hybrides.
CAMERA à Turin accueillera la première exposition anthologique de Sandy Skoglund : un voyage à travers ses visions hybrides.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.