L'installation de miroirs ambulants d'Alfredo Pirri pour la première fois en Sicile


Pour la première fois en Sicile, l'installation Passi d'Alfredo Pirri : un nouveau sol de miroirs praticables au Castello Maniace de Syracuse.

Après la Galleria Nazionale, le Palazzo Altemps et le Forum de César à Rome, la Certosa di Padula à Salerne, l’ancien Bunker de Tito en Bosnie et d’autres lieux prestigieux en Italie et à l’étranger, l’installation itinérante d’Alfredo Pirri (Cosenza, 1957) intitulée Passi arrive pour la première fois en Sicile. Du 17 mai au 31 décembre 2021, la Sala Ipostila du Castello Maniace de Syracuse sera dotée d’un nouveau sol temporaire : huit cents mètres carrés recouverts de miroirs praticables, où se multiplieront les images de voûtes croisées, de colonnes de pierre lumineuses et d’architecture normande.

Il s’agit de la plus grande édition de l’œuvre réalisée jusqu’à présent dans un espace clos, après celle en plein air conçue pour le Forum de César. Dans une correspondance fascinante entre la surface miroir de la mer entourant le château et la surface miroir à l’intérieur de la Sala Ipostila, l’installation redessine l’environnement, créant une synthèse parfaite entre l’architecture et la nature, entre l’histoire et l’art contemporain.

En marchant sur la surface de piétinement, le public devient le protagoniste d’une performance collective, en brisant les miroirs.

Sur le sol brisé “flottent”, comme des témoignages émergeant des abîmes, quelques pièces du Musée archéologique “Paolo Orsi” de Syracuse, en dialogue avec les sphères colorées créées par l’artiste lui-même : il s’agit de lourdes “balles” en pierre provenant d’anciennes catapultes, qui deviennent ici des objets mystérieux, métaphysiques, avec une forte valeur symbolique et formelle.

Une deuxième salle, consacrée à l’aspect graphique et conceptuel de l’œuvre, présente des fragments de chapiteaux trouvés sur place, souvenirs historico-architecturaux juxtaposés à d’autres œuvres de Pirri : deux nouveaux dessins et une maquette en miroir dédiée à Maniace, ainsi qu’une série d’aquarelles récentes.

L’arrivée de Steps at Maniace, une idée de la conservatrice Helga Marsala, a été rendue possible grâce à ADITUS, le concessionnaire de la région sicilienne pour les services complémentaires aux principaux sites archéologiques et culturels de l’est de la Sicile : en étroite collaboration avec la Surintendance des Biens Culturels et Environnementaux de Syracuse, Aditus a produit et réalisé l’installation qui, à l’intérieur du bâtiment historique, donne vie à une transformation radicale, entre suggestions esthétiques et symboliques, dans une multiplication de la lumière, de l’espace, des lignes, des formes ; le plafond et les murs, en se divisant et en se fragmentant sur le miroir, destiné à se briser sous le poids de milliers de pas, produisent de nouvelles images, dilatées, plurielles, irrégulières.

Image : Installation de la Sala Ipostila du Castello Maniace de Syracuse pour l’installation Passi (2021) d’Alfredo Pirri. Crédit photographique : Iole Carollo. Courtesy Regione Siciliana/ADITUS

L'installation de miroirs ambulants d'Alfredo Pirri pour la première fois en Sicile
L'installation de miroirs ambulants d'Alfredo Pirri pour la première fois en Sicile


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.