La montagne racontée en peinture entre le 19e et le 20e siècle. Une exposition à Conegliano


Le Palazzo Sarcinelli de Conegliano présente du 6 mars au 5 juillet 2020 l'exposition Il Racconto della Montagna nella pittura tra Ottocento e Novecento.

LePalazzo Sarcinelli de Conegliano présente du 6 mars au 5 juillet 2020 l’exposition Il Racconto della Montagna nella pittura tra Ottocento e Novecento (Le conte de la montagne dans la peinture des XIXe et XXe siècles), sous la direction de Giandomenico Romanelli et Franca Lugato.

L’exposition a pour but d’approfondir le thème de la montagne, qui a commencé à susciter une certaine fascination en Italie et en Europe entre le XIXe et le XXe siècle: les premières ascensions, les intérêts pour la peinture, l’édition, la cartographie, les premiers volumes et les premières études remontent à cette période.

L’exposition présentera des œuvres d’artistes ayant particulièrement fréquenté les Dolomites, de Guglielmo Ciardi à Edward Theodore Compton, de Francesco Sartorelli à Giovanni Napoleone Pellis, de Teodoro Wolf Ferrari à Traiano Chitarin: des chefs-d’œuvre provenant de collections privées et publiques, telles que l’Istituto Veneto di Scienze, Lettere ed Arti de Venise, la Casa Cavazzini-Museo di Arte Moderna e Contemporanea d’Udine et la Moderna Galleria de Zagreb. Outre les œuvres les plus connues d’Ugo Fiumiani représentant des sommets et des étendues enneigées, une série consacrée à l’interprétation des entrailles de la montagne sera exposée, avec des visions inédites du Karst : grottes scéniques, rivières souterraines, stalactites, eaux profondes. Les peintures de Gabriel Jurkic, quant à elles, produisent un effet de suspension silencieuse qui a contribué à la naissance et au développement du modernisme croate.

Outre les peintures, une sélection de publications, de cartographies, de livres et de gravures sera exposée, témoignant de la fortune et de l’attrait croissant du thème de la montagne dès la seconde moitié du XIXe siècle. Le premier livre consacré à l’exploration des Dolomites ouvrira l’exposition : il s’agit de The Dolomite Mountains, publié en 1864, écrit et illustré par deux voyageurs britanniques, Josiah Gilbert et George Cheetham Churchill. Le Bel Paese de l’abbé Antonio Stoppani, publié en 1876, fut un véritable best-seller, dans lequel l’auteur invitait les lecteurs à prendre conscience du patrimoine naturel du pays.

Une attention particulière sera accordée à la redécouverte de la figure de Giuseppe Mazzotti, critique d’art, écrivain et essayiste : dans La montagna presa in giro (La montagne dont on se moque), Mazzotti préfigure la crainte d’un tourisme débridé, en observant les nouvelles coutumes et les récentes liturgies autour des montagnes et en dénonçant ironiquement les envies de vacances qui polluent la beauté. Une attention inévitable est accordée aux premières femmes alpinistes, représentées par Irene Pigatti, l’une des premières alpinistes italiennes dans les Dolomites, à une époque où la majorité des grimpeurs étaient des étrangers.

L’histoire de la publicité pour les sports d’hiver est enrichie par les affiches de la collection Salce de Trévise datant des premières décennies du XXe siècle, en particulier les œuvres de Franz Lenhart consacrées aux Dolomites et à Cortina.

La dernière section de l’exposition raconte l’histoire de Napoleone Cozzi, l’un des premiers interprètes de l’alpinisme non guidé dans les Dolomites et précurseur de l’escalade sportive à Trieste : trois carnets reproduisent avec de délicates aquarelles les grandes voies qu’il a gravies au cours de ses explorations avec son équipe volante.

L’exposition est promue par la municipalité de Conegliano et Civita Tre Venezie, avec le patronage de la Région Vénétie et de la Fondation Cortina 2021, et la collaboration de la section CAI de Conegliano et de la Société alpine Giulie de Trieste.

Pour plus d’informations : www.mostramontagna.it

Image : Edward Theodore Compton, Cortina (Trévise, collection privée)

La montagne racontée en peinture entre le 19e et le 20e siècle. Une exposition à Conegliano
La montagne racontée en peinture entre le 19e et le 20e siècle. Une exposition à Conegliano


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.