La nouvelle exposition Fumetti nei Musei s'ouvre à la Sabauda Gallery, sur le thème des fantômes.


La Galerie Sabauda des Musées royaux de Turin présente "Fantasmi e altri misteri" (Fantômes et autres mystères), la nouvelle exposition thématique de Fumetti nei Musei. Du 17 mai au 11 septembre 2022.

Du 17 mai au 11 septembre 2022, la Galerie Sabauda des Musées royaux de Turin présente Fantasmi e altri misteri (Fantômes et autres mystères), la nouvelle exposition thématique de Fumetti nei Musei: Apparitions soudaines et rencontres inattendues, œuvres animées, portraits en chair et en os, condamnés à mort, âmes perdues, esprits mythologiques, habitants séculaires, colonels historiques, personnages venus de la mer ou de la terre sont les protagonistes des histoires racontées dans le nouveau chapitre d’exposition du projet du ministère de la Culture créé pour amener les jeunes et non seulement les lieux de culture à travers les crayons de certains des artistes de bande dessinée nationaux les plus célèbres et les plus prometteurs.

“Les Musei Reali accueillent avec enthousiasme cette nouvelle exposition, un pont entre le passé et le présent pour enquêter sur les collections du patrimoine culturel”, a déclaré la directrice des Musei Reali Enrica Pagella, commentant la rencontre entre la bande dessinée et le musée. “Expression du monde contemporain, la bande dessinée est une forme narrative liée à d’autres langages artistiques présents dans les collections séculaires. Outre le dessin comme moyen d’expression, la narration par l’image accumule l’art figuratif de tous les temps”.

“L’Italie a toujours excellé dans le domaine de la protection, devenant un exemple dans le monde entier. Le moment est venu d’ajouter à cet investissement une grande attention à la contemporanéité”, a déclaré le ministre de la culture , Dario Franceschini. “Ce projet, en plus de raconter les musées dans un nouveau langage et de laisser libre cours à l’imagination de certains des meilleurs dessinateurs italiens, démontre également comment l’investissement dans la protection et le passé peut être l’occasion de donner une plus grande impulsion aux industries culturelles et créatives et aux jeunes artistes. Un projet innovant auquel le ministère est très attaché”.

Après les premières expositions à l’Istituto Centrale per la Grafica, au Sanctuaire d’Hercule le Vainqueur à Tivoli, à Lucca Comic & Games 2021, et après les cinquante-deux autoportraits d’auteurs de bande dessinée aux Offices, le récit de la contemporanéité du patrimoine italien à travers la bande dessinéese poursuit donc.

Organisée par Mattia Morandi, Chiara Palmieri et Simona Cardinali, l’exposition s’inspire de la bande dessinée de Lorena Canottiere, intitulée Io più fanciullo non sono, qui se déroule dans les Musei Reali et dont le protagoniste est le prince Eugenio di Savoia-Soissons.

"Nous inaugurons aujourd’hui une exposition qui constitue une nouvelle étape de Fumetti nei Musei, le projet du ministère de la Culture qui a renforcé et renouvelé les relations entre les institutions culturelles et le neuvième art", a déclaré Mattia Morandi, chef du service de presse et de communication du MiC, commissaire de l’exposition et créateur du projet Fumetti nei Musei. "Merci à la directrice des Musei Reali di Torino, Enrica Pagella, et à la dessinatrice Lorena Canottiere qui, dès le début, ont cru fermement en ce projet, et merci aux nombreuses personnes qui y ont travaillé, permettant des développements heureux et inattendus. Initiée comme un outil pour des activités éducatives, Fumetti nei Musei a révélé au fil du temps de nombreuses potentialités: après s’être rapidement imposée comme une série éditoriale, elle a permis d’enrichir les collections de l’État avec les œuvres d’une nouvelle génération de dessinateurs italiens, qui ont généreusement fait don de leurs œuvres à l’Istituto della Grafica de Rome - constituant ainsi le premier Fonds BD du patrimoine public - et à la collection d’autoportraits des Offices, qui sera bientôt exposée au public. Le projet a également été sélectionné par le ministère des Affaires étrangères pour promouvoir la langue italienne dans le monde et a donné lieu à une web-série sur les métiers de la bande dessinée. Et enfin, le cycle d’expositions qui arrivera progressivement dans toute l’Italie".

Cette exposition représente une expérience sans précédent", déclarent Chiara Palmieri et Simona Cardinali. "Jusqu’à présent, le projet a toujours été décliné dans son intégralité, alors que cette fois-ci est présentée une sélection thématique de planches qui, tout en se concentrant uniquement sur le thème des fantômes, transmet la vivacité et la qualité de la bande dessinée italienne".

“Le passé, dans les musées, n’est que la surface”, ajoute la dessinatrice Lorena Canottiere. “Juste au-delà, il y a un espace où le passé devient présent et futur en même temps. La magie était de devenir Eugenio, d’être lui et donc de vivre comme présent et futur une époque qui continuait à être le passé par rapport à ma vie de tous les jours. C’est l’invitation que les musées nous font, toujours”.

La nouvelle exposition Fumetti nei Musei s'ouvre à la Sabauda Gallery, sur le thème des fantômes.
La nouvelle exposition Fumetti nei Musei s'ouvre à la Sabauda Gallery, sur le thème des fantômes.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.