Le Palazzo Strozzi annonce trois expositions majeures pour 2025 : Helen Frankenthaler, Tracey Emin et Beato Angelico.


Le Palazzo Strozzi annonce le programme d'exposition 2025 : trois expositions majeures entre l'art contemporain et l'art ancien. Avec Helen Frankenthaler, Tracey Emin et Beato Angelico.

LaFondazione Palazzo Strozzi annonce le programme d’expositions 2025. Un calendrier qui s’inscrit dans la lignée de projets allant des plus grands artistes contemporains aux grands maîtres de l’art ancien.

“En 2025, la Fondazione Palazzo Strozzi entend consolider et développer son rôle d’institution culturelle de référence internationale à travers un programme d’expositions majeures qui renforcent le dialogue entre tradition et innovation, devenu un trait distinctif de notre institution ”, déclare Arturo Galansino, directeur général de la Fondazione Palazzo Strozzi. “Si, avec les grandes expositions d’Helen Frankenthaler et de Tracey Emin, nous mettons en lumière deux univers artistiques opposés mais tout aussi révolutionnaires dans l’histoire de l’art, avec l’exposition consacrée à Beato Angelico, nous voulons créer un projet véritablement unique et inédit, en célébrant à Florence un artiste qui a marqué le début de la révolution de la Renaissance”.

Du 27 septembre 2024 au 2 février 2025, la plus grande exposition jamais organisée en Italie sur l’art révolutionnaire de l’une des plus grandes artistes américaines du XXe siècle : Helen Frankenthaler. Mettant ses œuvres en dialogue avec des peintures et des sculptures d’artistes qui lui sont contemporains, dont Jackson Pollock, Robert Motherwell et Mark Rothko, l’exposition, intitulée Painting Without Rules et réalisée avec la Helen Frankenthaler Foundation, explore la carrière extraordinaire d’une artiste qui a défié les conventions à la recherche d’une nouvelle liberté dans la peinture, en brisant ses règles et en établissant une nouvelle relation entre la couleur, l’espace et la forme.

Du 8 mars au 20 juillet 2025, le Palazzo Strozzi accueillera la première exposition jamais organisée dans une institution culturelle italienne sur Tracey Emin, une artiste britannique célèbre pour ses œuvres qui associent sa biographie à une recherche formelle constante d’expérimentation profonde. Une sélection d’œuvres historiques et d’œuvres plus récentes provenant de collections publiques et privées du monde entier racontera l’esthétique controversée et lacérante de l’une des artistes qui a le plus marqué l’image de la femme et le rapport entre le corps et l’existence dans l’art contemporain de ces trente dernières années.

Nous reviendrons ensuite à l’art ancien, du 26 septembre 2025 au 25 janvier 2026, avec une exposition consacrée à Beato Angelico. L’exposition, dont le commissaire est Carl Brandon Strehlke, est réalisée en collaboration avec la direction régionale des musées nationaux de Toscane et le musée San Marco, qui accueillera parallèlement l’exposition dans le cadre d’un itinéraire unifié célébrant l’un des pères de l’art de la Renaissance. Pour la première fois, des œuvres dispersées depuis plus de deux cents ans seront réunies grâce à des prêts des plus grands musées et institutions du monde, tels que le Louvre à Paris, la Gemäldegalerie à Berlin et le Metropolitan Museum à New York.

Le Palazzo Strozzi annonce trois expositions majeures pour 2025 : Helen Frankenthaler, Tracey Emin et Beato Angelico.
Le Palazzo Strozzi annonce trois expositions majeures pour 2025 : Helen Frankenthaler, Tracey Emin et Beato Angelico.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.