Les Marches et Raphaël. Une année d'expositions consacrée à Urbino


La région des Marches célèbre le 500e anniversaire de la mort de Raphaël par une année d'expositions.

Jusqu’à la fin de l’année, la région des Marches célèbre le 500e anniversaire de la mort de Raphaël Sanzio avec des expositions, des conférences, des spectacles et des visites dédiées au grand artiste d’Urbino.

Jusqu’au 13 avril 2020, la Galleria Nazionale delle Marche accueille Raphael Ware. Les couleurs de la Renaissance avec 147 exemples raffinés de majoliques italiennes de la Renaissance. À partir du printemps, dans la Sale del Castellare du Palais Ducal d’Urbino, sera présentée l’exposition Raphaël et Baldassarre Castiglione, qui vise à raconter la culture de cette époque à travers l’auteur du Courtisan.

Du 4 avril au 5 juillet 2020, le Museo Pontificio della Santa Casa di Loreto présentera la “Madonna del velo o Madonna di Loreto” de Raphaël. L’histoire aventureuse et le succès d’une œuvre qui traitera d’un sujet cher à Raphaël, la Madonna del Velo ou Madonna di Loreto, dont l’histoire sera racontée. Organisée par Fabrizio Biferali et Vito Punzi, avec le concours des Musées du Vatican, l’exposition reconstituera d’une part les événements qui ont entouré le changement de lieu de la peinture de Raphaël, et proposera d’autre part une autre version du sujet, restaurée pour l’occasion : il s’agit d’une version attribuée à Raphaël et à son atelier, aujourd’hui conservée dans une collection privée qui, depuis 1822, fait partie d’une riche collection de peintures anciennes conservée dans la résidence de campagne de Philip Miles, près de Bristol.

Par ailleurs, du 6 juin 2020 au 6 janvier 2021, l’exposition Raphaël et Angelo Colocci. Beauty and Science in the Construction of the Myth of Ancient Rome, organisée par Giorgio Mangani, Francesco Di Teodoro, Ingrid Rowland, Vincenzo Farinella, Fabrizio Biferali et Paolo Clini. L’exposition vise à faire comprendre la relation entre Raphaël et l’humaniste jésuite Angelo Colocci, point de référence à Rome pour les artistes, les antiquaires et les poètes, grâce à des documents originaux et à l’utilisation de technologies numériques innovantes qui créeront des reconstitutions des chefs-d’œuvre de Raphaël.

L’exposition se poursuit jusqu’au 19 janvier 2020, auFalconara Marittima Raffaello. Une exposition impossible, objet d’une tournée qui la mènera à Paris en avril, en Russie en juillet et août, puis en Allemagne et en Belgique.

Image : Raphael Sanzio, Madone du voile ou de Lorette (1511-1512 ; huile sur panneau, 120 x 90 ; Chantilly, Musée Condé)

Les Marches et Raphaël. Une année d'expositions consacrée à Urbino
Les Marches et Raphaël. Une année d'expositions consacrée à Urbino


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.