Wildlife Photographer of the Year : l'exposition de photographie de nature la plus prestigieuse au monde à Milan


À Milan se tient le Wildlife Photographer of the Year, l'exposition la plus prestigieuse au monde dans le domaine de la photographie animalière.

L’exposition Wildlife Photographer of the Year est arrivée à Milan le 6 octobre et y restera jusqu’au 10 décembre. Il s’agit de l’exposition de photographie animalière la plus prestigieuse au monde, qui renouvelle également son rendez-vous pour 2017 (il s’agit de la 52e édition) : sous le patronage de la mairie de Milan, l’exposition se tiendra dans les locaux de la Fondation Luciana Matalon (Foro Buonaparte 67). L’exposition de cette année présente 100 images, choisies parmi 50 000 clichés pris lors de l’édition 2016 de l’événement par des photographes professionnels et amateurs du monde entier, qui ont été examinées par un jury d’experts et réparties en seize catégories.

Le premier prix, leWildlife Photographer of the Year, a été décerné en 2016 à l’Américain Tim Laman, auteur du cliché Entwined Lives (catégorie The Wildlife Photojournalist Award : Story) qui se déroule dans la forêt tropicale d’Indonésie : le protagoniste est un orang-outan de Bornéo, une espèce en voie de disparition en raison de la réduction progressive de son habitat et du commerce illégal d’animaux de compagnie. Le prix de la section jeunesse(Young Wildlife Photographer of the Year) a été décerné à Gideon Knight (Royaume-Uni), âgé de 16 ans, pour sa photographie The Moon and the Crow, prise à Londres, près de son domicile. L’Italie compte trois lauréats : Marco Colombo (Lombardie) a remporté la catégorie “Reptiles, amphibiens et poissons” avec Piccolo Tesoro, Valter Binotto (Vénétie) a gagné la catégorie “Plantes et champignons” avec La composizione del vento, et Stefano Unterthiner (Val d’Aoste) a triomphé dans la catégorie “Sur le territoire” avec son Spirito delle montagne. Cinq autres Italiens ont atteint la finale : Walter Bassi (catégorie “Invertébrés” avec Hypnotic Worm), Hugo Wassermann (catégorie “Environnement urbain” avec Alpine Retreat), Fortunato Gatto (catégorie “Terre” avec After the Storm), Stefano Baglioni (catégorie “Plantes et champignons” avec Small Star), Nicola Di Sario (catégorie “Noir et blanc” avec Light of the Eyes).

L’exposition est divisée en sections, chacune consacrée à des catégories différentes. Diversité sur Terre comprend les catégories “Mammifères”, “Oiseaux”, “Reptiles, amphibiens et poissons”, “Invertébrés”, “Plantes et champignons” ; dans Design de la Terre, la nature sera vue d’un point de vue artistique dans les catégories “Détails”, “Impressions” et “Noir et blanc” ; Les environnements terrestres célèbrent la diversité des habitats dans les catégories “Sous-marin”, “Environnement urbain” et “Terre”. Enfin, la section " Documentaire “ explore la relation entre l’homme et la nature dans les sections ”The Wildlife Photojournalist Award : Single Image“ et ”The Wildlife Photojournalist Award : Story". À ne pas manquer, les photographies de la section First Shots, réservée aux enfants et aux jeunes (catégories : jusqu’à 10 ans, 11 à 14 ans et 15 à 17 ans). L’exposition s’accompagne également de la possibilité de vivre une expérience immersive avec une visionneuse qui transporte le visiteur dans des environnements naturalistes.

L’exposition est ouverte tous les jours de 10 à 19 heures, le vendredi jusqu’à 22 heures, fermée le lundi. Le samedi 18 novembre, les heures d’ouverture sont de 10 à 18 heures. La billetterie ferme 30 minutes avant l’exposition. Billets : plein tarif 9 euros, tarif réduit 7 euros (enfants de 6 à 12 ans, plus de 65 ans), plus 1 euro pour la carte de membre. Gratuit pour les enfants de 0 à 5 ans. Promotion pour les familles : 2 enfants de 6 à 12 ans gratuits avec 2 adultes payants. Visites guidées avec l’un des lauréats, Marco Colombo, tous les vendredis (sauf le 10 novembre) à 19h30, au prix de 5 euros (sur réservation). Des rencontres avec les photographes sont également prévues : informations sur www.radicediunopercento.it. L’exposition est organisée par l’Associazione Culturale Radicediunopercento, les photos sont la propriété du Natural History Museum of London, en exclusivité pour Italy Pas Events s.r.l., sous le patronage de la municipalité de Milan. Partenaire média Lifegate.

Image : la photo gagnante, Intertwined Lives par Tim Laman

Wildlife Photographer of the Year : l'exposition de photographie de nature la plus prestigieuse au monde à Milan
Wildlife Photographer of the Year : l'exposition de photographie de nature la plus prestigieuse au monde à Milan


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.