A la découverte de Varzi (Pavie)


Varzi est un charmant village médiéval situé à l'extrême sud de la Lombardie, entre le Piémont et l'Émilie. Fabrizio nous le décrit !

L’ambition de “Pronti Partenza...Via” est de promouvoir les plus beaux endroits d’Italie d’un point de vue touristique, mais elle ne veut pas se limiter à dresser le portrait des seules villes d’art qui font aimer et envier notre Belpaese à l’étranger ; le désir est aussi de faire connaître certains petits villages qui, avec les capitales, représentent le mieux la culture italienne. C’est pourquoi j’ai décidé d’inclure Varzi parmi les destinations de mon programme, en consacrant un épisode à ce village de l’Oltrepò pavese.

Veduta di Varzi
Vue de Varzi

Avec Varzi, je voudrais entamer une petite digression qui nous emmènera à la découverte de lieux qui ne sont peut-être pas connus pour leur art (et donc je vais peut-être aller au-delà des articles habituels de Finestre sull’Arte) mais qui représentent l’Italie pour son autre grande plume: la gastronomie et le vin. Nous continuerons dans les prochains mois à vous parler de traditions, de saveurs, de folklore, de produits typiques et d’histoires inconnues de tous, dans notre voyage à la découverte des beautés de l’Italie.

Pourquoi Varzi? La raison principale est la fête médiévale qui se tient au début du mois d’août: un événement inaugural l’année dernière et un succès grandissant cette année encore. Nous y avons assisté les deux fois.

Si c’est la raison principale qui m’a poussé à traverser le Pô pour rejoindre cette bande de Lombardie coincée entre le Piémont et l’Émilie, ce n’est cependant pas la seule: en effet, je souhaitais visiter ce village depuis longtemps, depuis mes années d’université, lorsque mon collègue de faculté (et maintenant professionnel) Franco m’avait décrit son village avec tant d’admiration. J’ai donc rapidement décidé de réaliser un épisode de ma rubrique “Pronti Partenza...Via” à Varzi dès que j’ai eu connaissance de l’événement que les associations locales préparaient dans un style parfaitement médiéval. J’ai donc décidé de faire un épisode un peu différent de l’habituel, situé (et donc animé) au XVe siècle, en enfilant (physiquement) des chaussures médiévales.

Il nostro Fabrizio in... vesti medievali!
Notre Fabrizio en... des vêtements médiévaux !

Le tournage de l’épisode a été, comme d’habitude pour moi, un plaisir ; dans ce cas, il y a eu une grande coopération de la part de tous les jeunes qui ont participé à la mise en scène de la fête médiévale et qui se sont même prêtés à jouer le rôle de figurants pendant le tournage “à l’époque médiévale”.

La particularité du village, né le long de la “via del Sale”, c’est-à-dire la route que les contrebandiers d’épices empruntaient de la Ligurie vers le nord de l’Italie, réside dans sa conformation: il est structuré sur des niveaux superposés. La route du niveau supérieur repose sur les arcades et les caves du niveau inférieur, et ainsi de suite sur cinq niveaux. Il s’agissait d’exploiter au mieux l’orographie du terrain et d’offrir un abri aux marchands en transit, qui pouvaient loger au niveau supérieur, tandis qu’ils pouvaient abriter les chariots, les marchandises et les chevaux au niveau inférieur.

Edifici di Varzi con, sullo sfondo, la Torre di Porta Sottana
Bâtiments de Varzi avec la Torre di Porta Sottana en arrière-plan

Varzi est aussi et surtout réputé pour son salami, un produit gastronomique AOP à gros grains qui s’ajoute aux autres charcuteries produites dans la vallée de Staffora, ainsi qu’aux fromages. La région offre également des truffes et des champignons. Un bon déjeuner est ensuite complété par les vins de l’Oltrepo Pavese, dont nous parlerons longuement lors de notre prochain rendez-vous, au cours duquel nous décrirons les vins, les raisins et les vignes de Lombardie.

L’invitation est donc au voyage, à la découverte de tous ces lieux, de toutes ces villes d’art, de tous ces villages comme Varzi, qui méritent d’être découverts ou redécouverts, ne serait-ce qu’à l’occasion d’une brève et fugace excursion dominicale. Nous pourrons ainsi accompagner l’art, que nous trouvons partout, même dans les petites églises ou les palais de ces villages, avec les excellents produits que la terre nous offre. Nous savourerons l’art, tout en dégustant les délices du terroir.

Curiosité de l’épisode: en 1460, plusieurs femmes accusées de sorcellerie ont été emprisonnées dans la tour du château de Malaspina, d’où son nom de “tour des sorcières”.

Il salame DOP di Varzi
Le salami AOP de Varzi

La Torre delle Streghe
La tour des sorcières


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.