Amphore remplie de pièces d'or de l'époque romaine trouvée dans le centre de Côme


À Côme, une amphore remplie de pièces d'or de l'époque romaine, peut-être cachée par crainte des invasions barbares, a été trouvée dans le centre historique.

Dans le centre historique de Côme, sous l’ancien théâtre Cressoni, une amphore remplie de pièces d’or de l’époque romaine parfaitement conservées, datant approximativement du cinquième siècle après J.-C., c’est-à-dire de la fin de la période impériale, a été découverte. Pour les experts, il s’agit d’une découverte sans précédent et inédite, et il semble que ce trésor ait été caché dans une anfractuosité des murs d’une maison pour éviter qu’il ne soit volé lors des invasions barbares. La raison de l’excavation était de construire un bâtiment résidentiel à la place du théâtre, mais qui sait si les plans changeront après cette découverte.

“Les fouilles ont été suivies, nous savons que nous sommes très proches du cœur de la ville de Côme à l’époque romaine, le forum de Novum Comum, et d’importantes découvertes avaient déjà été faites dans la région”, explique au Corriere Luca Rinaldi, surintendant des beaux-arts pour la Lombardie occidentale. “Le propriétaire privé de la zone nous a toujours offert sa pleine coopération. Il est clair qu’un projet est en cours, mais je pense qu’avec toutes les parties concernées, nous évaluerons la possibilité d’une enquête plus approfondie. Il y a des signes évidents d’une structure murale, nous avons trouvé une épigraphe et d’autres découvertes qu’il serait important de pouvoir étudier en profondeur. Le vase a été parfaitement conservé pendant les fouilles et a été légèrement endommagé. Une petite entaille laisse apparaître des pièces d’or. Nous en avons prélevé quelques-unes pour une première analyse, elles datent du Ve siècle et il pourrait y en avoir d’autres dans l’amphore. Il s’agit d’une découverte difficile à quantifier, mais certainement très précieuse”.

Cette découverte, commente Rinaldi dans une note officielle, démontre l’efficacité de l’action de protection, de connaissance et de valorisation menée par le ministère à travers les Surintendances et encourage un engagement encore plus concret pour étendre la pratique de l’archéologie préventive également dans le cadre des interventions d’initiative privée.

Alberto Bonisoli, ministre des Biens culturels, a déclaré : “Nous ne connaissons pas encore en détail la signification historique et culturelle de la découverte, mais cette zone s’avère être un véritable trésor pour notre archéologie. Une découverte qui me remplit de fierté”.

Le trésor a été transporté au laboratoire de restauration Mibac à Milan, où archéologues, restaurateurs et numismates étudieront la découverte. Lundi 10 septembre, à 11h30, au siège de la Surintendance, Via De Amicis 11 à Milan, une conférence de presse sera organisée pour présenter la découverte et l’analyse des 27 premières pièces extraites. La rencontre avec la presse se déroulera en présence du commissaire Luca Rinaldi, de la responsable dusecteur fonctionnel Archéologie de la Sur intendance Barbara Grassi, de l’expert numismatique de la Surintendance, l’archéologue M. Grazia Facchinetti, et du capitaine Francesco Provenza de l’unité de protection des carabiniers de Monza.

Amphore remplie de pièces d'or de l'époque romaine trouvée dans le centre de Côme
Amphore remplie de pièces d'or de l'époque romaine trouvée dans le centre de Côme


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.