Buste-portrait de Prospero Farinacci attribué au Bernin, donné au musée du Château Saint-Ange


Le buste-portrait du juriste et intellectuel romain Prospero Farinacci attribué à Gian Lorenzo Bernini est donné au Musée national du Château Saint-Ange.

Le buste-portrait de Prospero Farinacci, juriste et intellectuel romain ayant vécu entre le XVIe et le XVIIe siècle, attribué à Gian Lorenzo Bernini, est offert au musée national du Château Saint-Ange. La sculpture a voyagé des États-Unis vers l’Italie grâce à l’organisation à but non lucratif American Friends of LoveItaly. L’œuvre a été donnée à l’AFLI par Marilyn Aronberg Lavin en l’honneur de son mari Irving Lavin, professeur émérite de l’Institute for Advanced Study et Grand Officier de l’Ordre du Mérite de la République italienne (2019).

Attribué au Bernin par le professeur Lavin lui-même, le buste commémoratif représente Prospero Farinacci (1544-1618), date papal, auditeur général de la Chambre apostolique et conseiller de la Sacra Consulta sous les papes Clément VIII et Paul V. Juriste actif, ses nombreux écrits ont été cités comme une contribution importante à l’avancement de la pratique juridique. Farinacci est peut-être mieux connu comme défenseur de la jeune aristocrate romaine Béatrice Cenci, dont les vicissitudes malheureuses sont liées à l’histoire du Château Saint-Ange. Accusée de patricide, elle fut emprisonnée et interrogée ici, avant d’être finalement exécutée le 11 septembre 1599 avec sa famille sur la Piazza di Ponte, en face du monument. C’est pourquoi le musée national du château Saint-Ange est apparu comme l’endroit le plus approprié pour accueillir la sculpture.

Le musée possède déjà un portrait de Prospero Farinacci : un tableau de Giuseppe Cesari connu sous le nom de Cavalier d’Arpino, daté de 1607 et actuellement exposé dans le cabinet des dauphins et des salamandres, dans la “Cagliostra”.

Le buste en question est une représentation plus tardive du juriste, probablement commandée comme souvenir à placer dans la bibliothèque de San Silvestro al Quirinale, dont Farinacci était le mécène. Selon l’attribution, le buste a été réalisé par Gian Lorenzo Bernini en 1619 et est composé de différents types de marbre: la tête en marbre de Carrare, le torse en marbre belge et la base en marbre gris.

L’acquisition de la sculpture par le Musée national du Château Saint-Ange représente une nouvelle étape dans la connaissance de l’un des protagonistes de l’histoire du XVIe siècle. L’œuvre a été placée dans la salle des bibliothèques du musée, où elle restera jusqu’à la fin duprocessus de donation, qui sera finalisé au bout de trois ans, conformément à la législation américaine. La présentation aura lieu, sous forme de conférence de presse, le lundi 20 mars à 15 heures dans la Chapelle des Condamnés, récemment restaurée et aménagée en espace multifonctionnel pour des événements, des conférences, des projections vidéo et des activités éducatives.

“Je suis heureux que le buste de Farinacci soit exposé dans le lieu où il a exercé sa profession. J’ai toujours souhaité rendre une grande œuvre d’art à l’Italie en l’honneur de mon mari Irving Lavin et de l’histoire de l’art, à laquelle il a consacré toute sa vie. J’espère que cette donation encouragera d’autres collectionneurs qui, comme nous, ont chéri la production artistique italienne, à nous imiter”, a déclaré la donatrice Marilyn Aronberg Lavin.

“Cette donation est le parfait exemple de la mission des American Friends of LoveItaly et en particulier de l’activité de LoveItaly en Italie : encourager les gens du monde entier à exprimer leur amour et leur appréciation des trésors italiens par le biais du mécénat”, a souligné Richard Hodges, président des American Friends of LoveItaly et de LoveItaly. “La grande générosité des professeurs Lavin témoigne de la fascination qu’exerce le patrimoine artistique et culturel de l’Italie auquel ils ont consacré leur vie, avec leur vaste connaissance des œuvres. Nous sommes honorés de participer à ce projet, certains que cette œuvre sera appréciée par les visiteurs du château Sant’Angelo pendant de nombreuses décennies. Enfin, nous sommes profondément reconnaissants au Dr Charles Scribner III d’avoir rendu possible, en signe de profonde amitié et d’estime professionnelle envers M. et Mme Lavin, le long voyage de l’œuvre de Princeton (États-Unis) à Rome”.

“Le buste de Prospero Farinacci que les American Friends of LoveItaly ont l’intention de donner au Musée national du Château Saint-Ange pour respecter la volonté de son ancien propriétaire, le professeur Marilyn Lavin, est un événement d’une grande importance culturelle pour plusieurs raisons : tout d’abord, il a été attribué au grand Gianlorenzo Bernini par le professeur Irving Lavin et représente donc l’acquisition d’une importante œuvre sculpturale du baroque romain. Ensuite, cette œuvre d’art de grande valeur revient en Italie après plus d’un siècle et demi, puisqu’elle a été vendue légalement sur le marché des antiquités à des collectionneurs américains à la fin du XIXe siècle. Enfin, le portrait de Prospero Farinacci nous restitue un pan important de la longue et complexe histoire vécue par le Château Saint-Ange à la fin du XVIe siècle et qui eut pour protagoniste une jeune femme, Beatrice Cenci, jugée et emprisonnée ici, et que Prospero Farinacci défendit d’office sans toutefois parvenir à lui éviter la condamnation à mort pour parricide. Des histoires qui s’entrecroisent donc, celles du Bernin, de Farinacci, de Beatrice Cenci, et qui se dénouent toutes à la lumière d’une passion, comme celle des époux Lavin, et d’un voyage ”aux origines“ qui nous rend fiers et redevables à l’esprit du mécénat américain. La direction du musée national du château Saint-Ange est profondément reconnaissante à la directrice de la Galleria Borghese, le professeur Francesca Cappelletti, pour sa précieuse contribution personnelle à l’initiation du processus de donation de la sculpture”, a conclu Mariastella Margozzi, directrice des musées d’État de la ville de Rome.

Buste-portrait de Prospero Farinacci attribué au Bernin, donné au musée du Château Saint-Ange
Buste-portrait de Prospero Farinacci attribué au Bernin, donné au musée du Château Saint-Ange


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.