Ferrara, la Bible de Moïse de Castellazzo donnée au MEIS : un manuscrit rare


Grâce à une donation privée, le MEIS de Ferrare a acquis un manuscrit rare reproduit en très peu d'exemplaires : la Bible de Moïse de Castellazzo.

Grâce à une donation privée, le MEIS - Musée du judaïsme italien et de la Shoah de Ferrare a acquis la " Bible de Moïse de Castellazzo", un manuscrit rare datant de la Renaissance.

Il s’agit d’un codex illustré, probablement réalisé à Venise dans les années 1620. Le manuscrit a été trouvé dans les sous-sols du quartier général de la Gestapo de Varsovie à la fin de la Seconde Guerre mondiale et conservé à l’Institut d’histoire juive de la capitale polonaise. En 1980, il a été envoyé à un studio photographique pour être reproduit, mais il n’est jamais retourné à la bibliothèque et il est actuellement perdu ou volé. La reproduction offerte au musée a été éditée par Kurt et Ursula Schubert et publiée en très peu d’exemplaires.

Le manuscrit rare a été donné au musée de Ferrare par l’ambassadeur Giulio Prigioni, qui souhaitait contribuer à la collection du musée et à la préparation de l’exposition prévue pour 2019, intitulée La Renaissance parle hébreu. Giulio Prigioni a réussi à retrouver ce manuscrit dans un petit village de Suisse, grâce à l’aide de l’hébraïsant Giulio Busi, commissaire de l’exposition susmentionnée.

La Bible de Moïse de Castellazzo est un document très important de la culture artistique juive dans l’Italie du début du XVIe siècle, avec des illustrations qui prolongent la dictée biblique par des ajouts tirés des “midrashim”, c’est-à-dire les commentaires des maîtres juifs sur les écrits bibliques.

La directrice du MEIS, Simonetta Della Seta, a déclaré : “Les donations qui arrivent au MEIS confirment la reconnaissance du rôle du musée en Italie, en Europe et dans le monde. L’exposition sur la Renaissance, très attendue, traitera d’une période dorée de dialogue entre le christianisme et le judaïsme dans le pays. C’est un phénomène sur lequel nous souhaitons mettre un accent particulier, car le MEIS a pour mission de montrer comment la longue histoire des Juifs d’Italie peut servir de parabole, d’exemple de dialogue entre les cultures. Nous sommes convaincus que cette ambition est tout à fait d’actualité”.
“Ce n’est pas un hasard si le ministère de la culture valorise également le MEIS en tant que projet culturel national qui promeut la valeur du dialogue et de la coexistence entre les peuples et les groupes ethniques dans notre pays et en Europe. L’histoire de notre péninsule est ancrée dans le dialogue, grâce aussi à la relation avec le judaïsme, et depuis Ferrare, nous voulons le faire savoir au reste du monde”, a-t-il ajouté.

Ferrara, la Bible de Moïse de Castellazzo donnée au MEIS : un manuscrit rare
Ferrara, la Bible de Moïse de Castellazzo donnée au MEIS : un manuscrit rare


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.