Georg Baselitz fait don d'un de ses dessins importants à la Gallerie dell'Accademia de Venise.


L'artiste allemand Georg Baselitz a fait don d'un de ses dessins importants à la Gallerie dell'Accademia de Venise.

Le célèbre artiste allemand Georg Baselitz (Kamenz, 1938) a fait don d’un de ses dessins à la Gallerie dell’Accademia de Venise: il s’agit de l’œuvre graphique Untitled - study by Francesco Pianta, exposée pour la première fois en 2019 à l’occasion de la grande rétrospective consacrée à Baselitz installée dans le prestigieux lieu muséal vénitien et dont le commissariat est assuré par Kosme de Barañano. Cette donation témoigne du lien fort qui unit l’artiste aux Galeries et à Venise.

Outre l’enrichissement de la collection de dessins du XXe siècle, cette nouvelle acquisition traduit la volonté du musée de constituer un fonds d’œuvres d’art contemporain, créant ainsi un dialogue dans les Galeries entre les œuvres d’artistes contemporains et la collection permanente. Le dessin de Baselitz fera partie du Gabinetto di Disegni e Stampe de la Gallerie dell’Accademia, qui compte 2697 dessins anciens et 1040 estampes, dont le célèbre noyau d’œuvres de Léonard de Vinci et des chefs-d’œuvre de Raphaël, Michel-Ange, Dürer, Tintoretto, Piazzetta, Canaletto et bien d’autres artistes.

L’œuvre a été réalisée par l’artiste en 1965 à Florence, lors de son premier séjour de six mois en Italie à la Villa Romana. C’est précisément à cette époque qu’ont été réalisées les premières études de la série phare des Helden(Les Héros), mais avant d’opérer un changement significatif dans son style, Baselitz avait réalisé des dessins qui reflétaient encore les modes des œuvres du début des années 1960, créées sous l’influence d’Antonin Artaud et à l’époque des Manifestes pandémoniques(Pandämonische Manifeste).

La feuille appartient à la série créée d’après les sculptures en bois réalisées par Francesco Pianta pour la salle capitulaire de la Scuola Grande di San Rocco à Venise entre 1657 et 1676. Baselitz n’a pas visité la cité lagunaire et n’a pas vu les originaux de Pianta, mais a réalisé ses dessins sur la base du livre d’Enrico Lacchin(Di Francesco Pianta junior. Bizzarro e capriccioso scultore in legno del barocco veneziano e dei suoi “geroglifici” nella Scuola di San Rocco, Venice, Libreria Emiliana Editrice, 1930), déniché à Florence par un antiquaire et qui se trouve encore aujourd’hui dans sa bibliothèque.

Les dessins que Baselitz réalise d’après Pianta en 1965 sont des réinterprétations libres: “Baselitz a visualisé les images de Pianta et les a transformées en rythme. Il est allé au-delà de la simple copie ou paraphrase, les transformant en courbes d’encre mélodiques et souvent abstraites qui évoquent ces figures sculptées muettes, bien qu’elles n’aient plus aucune ressemblance avec elles”, écrit Kosme de Barañano.

“La décision d’ouvrir les portes des Galeries au contemporain et d’en laisser une trace à travers un fonds spécifique”, a déclaré le directeur Giulio Manieri Elia, "dédié en particulier aux artistes qui ont été et seront accueillis par notre institution, est liée aux origines du musée : lorsque les Galeries ont été fondées il y a environ deux siècles, animées par l’extraordinaire dynamisme culturel de Leopoldo Cicognara et d’Antonio Canova, elles avaient déjà pour objectif de valoriser la production artistique contemporaine à côté des chefs-d’œuvre anciens".

Georg Baselitz fait don d'un de ses dessins importants à la Gallerie dell'Accademia de Venise.
Georg Baselitz fait don d'un de ses dessins importants à la Gallerie dell'Accademia de Venise.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.