Le Panthéon sera payé. Nouvelle convention signée entre le Ministère et la Basilique


Rome, le Panthéon devient payant : un billet ne dépassant pas 5 € sera introduit prochainement. Le nouvel accord entre le Ministère de la Culture et le Chapitre de la Basilique de Santa Maria ad Martyres-Panthéon a été signé aujourd'hui. Le billet arrivera après quelques étapes techniques.

L’entrée au Panthéon se fera par le paiement d’un ticket. Ce qui pendant tant d’années n’était qu’une hypothèse, une idée, jusqu’à ce qu’elle se concrétise presque en 2018, est désormais une réalité. Le grand temple de Rome a toujours été gratuit, bien qu’en décembre 2017 le ministre de l’époque, Dario Franceschini, ait décidé d’introduire un billet à 2 € à partir de mai 2018 : un projet qui n’a toutefois pas été suivi en raison du changement de gouvernement (le nouveau ministre Alberto Bonisoli, qui a succédé à Franceschini, a en effet décidé de maintenir l’entrée gratuite). L’actuel ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano avait déjà relancé l’hypothèse en décembre dernier, et aujourd’hui est arrivé l’accord entre le ministère de la Culture et le Chapitre de la Basilique de Santa Maria ad Martyres-Pantheon, qui ont signé la nouvelle convention contenant le règlement d’utilisation de la Basilique de Santa Maria ad Martyres-Pantheon.

Selon le nouvel accord, un droit d’entrée au complexe du Panthéon sera introduit pour un montant ne dépassant pas 5 euros, dont les recettes seront réparties comme suit : 70 % en faveur du MiC et 30 % en faveur du diocèse de Rome. Les moins de 18 ans, les catégories protégées et les enseignants accompagnant les écoliers seront exemptés du paiement, comme c’est déjà le cas pour les musées, tandis que les enfants jusqu’à 25 ans paieront 2 euros, conformément à la réduction ministérielle établie par l’ancien ministre Bonisoli. En outre, le Panthéon sera gratuit, non seulement pour les ayants droit en vertu des dispositions ministérielles pertinentes, mais aussi pour les chanoines du chapitre de la basilique et le personnel laïc et religieux, y compris les bénévoles, tous les clercs et les gardes d’honneur des tombes royales du Panthéon. Enfin, l’entrée pour le culte et les activités religieuses restera gratuite. Pour l’utilisation de la basilique en dehors des heures réservées aux services religieux et aux activités pastorales, le ministère réglementera le flux ordonné des visiteurs, en accordant une attention particulière au respect dû à l’édifice sacré monumental, au comportement à maintenir pendant la visite et à toutes les précautions nécessaires pour le décorum de la basilique.

Le Ministère prendra en charge les frais d’entretien et de nettoyage ordinaires et extraordinaires, en tenant compte également des demandes d’intervention qui pourraient être reçues par le Chapitre. Le diocèse de Rome utilisera les ressources pour des activités caritatives et culturelles et pour l’entretien, la conservation et la restauration des églises appartenant à l’État sur son territoire. Des accords ultérieurs entre le Ministère et la Municipalité de Rome réglementeront l’accès gratuit pour les résidents de la capitale et l’affectation d’une partie des ressources à l’Administration du Capitole.Le billet sera introduit dès que les étapes techniques nécessaires pour permettre aux visiteurs d’acheter le coupon seront terminées.

L’acte a été signé, en présence du ministre Gennaro Sangiuliano et de l’évêque auxiliaire de Rome Mgr Daniele Libanori, par le directeur général de la Direction générale des musées, Massimo Osanna, la directrice de la Direction des musées d’État de la ville de Rome, Mariastella Margozzi, et le Camerlengo, Mgr Angelo Frigerio.

“En trois mois seulement, a déclaré le ministre Sangiuliano, nous sommes parvenus à définir un objectif fondé sur le bon sens : faire payer un billet modeste pour le site culturel le plus visité d’Italie. Les citoyens de Rome seront exclus du paiement. Les ressources obtenues, dont une partie ira également à la municipalité et une autre aux actions de soutien à la pauvreté, seront utilisées pour l’entretien et le réaménagement du Panthéon”.

Le Panthéon sera payé. Nouvelle convention signée entre le Ministère et la Basilique
Le Panthéon sera payé. Nouvelle convention signée entre le Ministère et la Basilique


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.