Val Camonica, une semaine de fermeture des sites de l'Unesco pour cause de pénurie de personnel


Dans le Val Camonica, deux sites importants de l'Unesco, le Parco Nazionale delle Incisioni Rupestri et le Parco Archeologico dei Massi di Cenno, ont été contraints de fermer pendant une semaine en raison d'un manque de personnel. En pleine saison touristique.

En pleine saison touristique, deux importants parcs archéologiques d’État de Lombardie restent fermés au public en raison d’un manque de personnel. En effet, du mardi 11 juillet à aujourd’hui, samedi 15 juillet, les visiteurs ont trouvé portes closes tous les après-midi au Parc national des gravures rupestres de Naquane et au Parc archéologique national des Massi di Cemmo, qui font tous deux partie du site UNESCO de la Val Camonica (Brescia) et appartiennent tous deux à l’État. La fermeture est due à la pénurie de personnel de l’État, employé par le ministère de la culture, remplacé dans de nombreux sites par des travailleurs externalisés, qui sont de plus en plus importants pour assurer l’ouverture et la jouissance des sites, qui travaillent avec des salaires de 6 euros bruts par heure et dont le contrat est renouvelé chaque année.

La fermeture de sites aussi importants a en outre été annoncée avec très peu de préavis, alors que de nombreux touristes se trouvaient déjà dans la Val Camonica et, qui plus est, l’année de la Capitale de la culture Brescia-Bergamo. Le parc Naquane et le parc Massi di Cemmo sont des biens publics, ils appartiennent à tout le monde", déclare un travailleur qui fait partie du collectif 5.37 (le nom fait référence au salaire de 5,37 euros bruts de l’heure que reçoivent les travailleurs contractuels), auquel appartiennent certains des travailleurs externalisés qui maintiennent les deux parcs ouverts. "La direction régionale et le ministère sont les gardiens d’un bien commun et ont la responsabilité de les rendre utilisables, de construire une relation de confiance et de respect avec les utilisateurs, mais pas seulement : ils doivent aussi assurer des conditions de travail décentes pour tous, employés du ministère ou non. En effet, la Direction régionale est celle-là même qui a accepté un tarif inférieur au seuil de pauvreté pour notre contrat.

Le remplissage de la liste de classement lors du dernier concours pour les gardiens de musée n’a en rien compensé le manque chronique de personnel interne, et les renonciations pour la province de Brescia ont d’ailleurs été nombreuses. Le personnel ministériel, poursuit l’ouvrier, est fondamental pour l’ouverture de certains sites, pour gérer la caisse et les portes, mais il fait de plus en plus défaut. Par conséquent, ceux qui travaillent sous contrat doivent également assumer les tâches habituellement réservées au personnel de l’État, devenant ainsi indispensables à la jouissance des sites, tout en recevant une rémunération dérisoire. En décembre, nous avons décidé de ne pas signer le contrat que l’on nous proposait, les sites ont été fermés pendant une semaine. L’objectif était d’attirer l’attention sur un problème crucial, qui affecte ces sites depuis des années. Si vous voulez résoudre le problème du travail précaire, commencez ici, en donnant de la dignité à ceux qui mettent en valeur les musées de la vallée de Camonica dans des conditions de plus en plus difficiles et d’exploitation".

Le contrat appliqué aux travailleurs contractuels est celui de Trust Services, avec un salaire, comme mentionné ci-dessus, de 5,37 euros bruts de l’heure, une compensation qui donne son nom au collectif naissant formé par le personnel externalisé du Val Camonica.

"Avec les mêmes tâches, dit l’association Mi Riconosci, les employés de l’entreprise de sécurité reçoivent moins de la moitié d’un employé ministériel, alors qu’ils pourraient et devraient être classés avec le contrat sectoriel, la Federculture, qui même au niveau le plus bas garantit un salaire décent.

Val Camonica, une semaine de fermeture des sites de l'Unesco pour cause de pénurie de personnel
Val Camonica, une semaine de fermeture des sites de l'Unesco pour cause de pénurie de personnel


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.