Villa dei Mosaici di Negrar, la première partie des fouilles est terminée : elle deviendra un parc archéologique


En Vénétie, la première partie des fouilles archéologiques de la Villa dei Mosaici à Negrar, Valpolicella, est terminée : un projet de muséification est actuellement à l'étude en vue de l'ouverture d'un parc archéologique en 2022.

La première partie des fouilles effectuées à la Villa dei Mosaici à Negrar della Valpolicella, site où un splendide sol en mosaïque a été découvert en 2020, est désormais achevée. En fait, les événements entourant les mosaïques découvertes dans le hameau de Villa, dans la commune de Negrar, et en particulier dans la ferme Cortesele, remontent à de nombreuses années. En effet, dès 1885, les fouilles de la Soprintendenza ont mis au jour une partie du secteur résidentiel d’une villa romaine datable de la fin de l’époque impériale (fin IIIe-IVe siècle après J.-C.), et depuis lors, d’autres découvertes n’ont pas tardé à se faire jour. Ce n’est toutefois qu’en 2020 que, grâce au premier financement ministériel, les mosaïques de sol découvertes en 1922 lors des fouilles menées par l’archéologue Tina Campanile ont été identifiées et mises en lumière.

Les fouilles stratigraphiques menées depuis le printemps 2021 ont confirmé que la villa est une riche et élégante demeure à péristyle, d’une superficie de 3000 mètres carrés, organisée autour d’un vaste espace central, d’une cour ou d’un jardin intérieur d’environ 400 mètres carrés bordé d’un portique à colonnades, dont les caractéristiques architecturales et décoratives sont comparables aux plus beaux exemples des résidences contemporaines de l’aristocratie romaine. Les nouvelles fouilles ont mis en évidence de nouvelles pièces (non identifiées par Tina Campanile dans les années 1920) dans le secteur sud, ainsi que de nouvelles portions de mosaïque inconnues jusqu’alors : en particulier, des parties du sol en mosaïque du secteur est ont été découvertes. Le secteur nord, situé sur une terrasse surélevée et accessible par un escalier, est une zone très riche de la villa, où se trouvaient différentes pièces utilisées pour les bains, à savoir la loge, l’apodyterium (l’entrée des bains), le frigidarium et le calidarium, c’est-à-dire les deux pièces où l’on prenait respectivement des bains froids et des bains chauds.

Les recherches ont été menées sous la direction technique d’Alberto Manicardi de la SAP - Société archéologique et avec la contribution du propriétaire de la zone, l’Azienda Agricola Benedetti Adriano ’La Villa’ de Matteo et Simone Benedetti. Un accord formel avec la société agricole Franchini permettra la reprise, à partir du 1er septembre, des recherches archéologiques dans le secteur nord-ouest, où les investigations menées précédemment ont permis d’identifier la présence d’autres structures. D’ici la fin de l’année, a annoncé le directeur de Vérone Vincenzo Tinè lors d’une conférence de presse, les fouilles stratigraphiques seront terminées. Les chercheurs tenteront alors de mieux comprendre la succession des différentes phases de construction du complexe (la séquence stratigraphique des structures antérieures du village, dont les fouilles ont révélé l’existence, est encore à l’étude, de même que les preuves de son abandon). L’étude de l’état de conservation de la villa est en cours, ainsi que les preuves d’abandon et de désolation à la fin de l’époque antique et au Moyen Âge, dont certaines avaient déjà été identifiées par Tina Campanile, et de réutilisation à l’époque médiévale, lorsque la villa était déjà enterrée et que la zone était utilisée à des fins agricoles).

Aujourd’hui, la muséification de la villa est à l’étude, prévue pour 2022 : la Villa dei Mosaici deviendra essentiellement un parc archéologique. Cela nécessitera la construction d’un toit (respectueux de l’environnement et intégré au paysage) et, bien sûr, un parcours muséographique à valeur éducative, pour lequel la réalisation d’équipements multimédias est également prévue.

Villa dei Mosaici di Negrar, la première partie des fouilles est terminée : elle deviendra un parc archéologique
Villa dei Mosaici di Negrar, la première partie des fouilles est terminée : elle deviendra un parc archéologique


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.