Trois chefs-d'œuvre de Garofalo reviennent à Ferrare depuis les réserves de la Galleria Borghese et de la Pinacoteca di Brera.


Trois chefs-d'œuvre de Garofalo sont revenus à Ferrare grâce au projet "100 works go home" du ministère de la culture. Ils proviennent des dépôts de la Galleria Borghese et de la Pinacoteca di Brera.

Grâce au projet 100 Works Return Home du ministère de la Culture, trois chefs-d’œuvre de Benvenuto Tisi dit Garofalo (Ferrare, v. 1481 - 1559) sont revenus à Ferrare, où ils sont exposés au musée archéologique national de Palazzo Costabili. Il s’agit de la Pesca miracolosa, du Noli me tangere et de la Crocifissione con la Vergine, la Maddalena e i santi Giovanni e Vito: les deux premiers proviennent des dépôts de la Galleria Borghese à Rome, le troisième de la Pinacoteca di Brera. La Crucifixion provient du monastère des Augustines rattaché à l’église San Vito de Ferrare et est entrée à la Pinacothèque de Brera en 1811 à la suite des réquisitions napoléoniennes.

Les trois œuvres ont été temporairement exposées dans la salle des cartes, en attendant d’être placées définitivement dans la salle du Trésor lorsque la nouvelle exposition sera terminée. La décision de placer ces trois tableaux dans la Salle du Trésor du Palais Costabili est due à la voûte peinte à fresque par Garofalo lui-même entre 1503 et 1506, dans laquelle se détache une fresque représentant des dignitaires face à un balcon illusoire.

Les trois chefs-d’œuvre arrivés hier matin s’ajoutent à la toile Saint Bruno en prière avec d’autres moines de Carlo Bononi, arrivée de la Galerie d’art de Brera le 15 décembre dernier et désormais exposée dans la collection permanente de la Galerie nationale d’art de Ferrare.

Image : Benvenuto Tisi dit Garofalo, Crucifixion avec la Vierge, Marie-Madeleine et les saints Jean l’Évangéliste et Vitus (1522 ; huile sur toile, 246 x 281 cm)

Trois chefs-d'œuvre de Garofalo reviennent à Ferrare depuis les réserves de la Galleria Borghese et de la Pinacoteca di Brera.
Trois chefs-d'œuvre de Garofalo reviennent à Ferrare depuis les réserves de la Galleria Borghese et de la Pinacoteca di Brera.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.