Le "banc pour ceux qui ont une maison et ceux qui n'en ont pas": le nouveau projet de Stefano Boeri


Stefano Boeri a conçu un banc qui se veut un symbole d'inclusion et d'accueil: il est équipé d'un accoudoir et d'un panneau qui protège du soleil et de la pluie.

Un banc, avec une valeur sociale et culturelle, destiné à être un symbole d’inclusion et d’accueil: c’est la nouvelle création de Stefano Boeri Interiors, le studio multidisciplinaire de design et d’intérieur fondé avec Giorgio Donà, présentée dans le cadre du projet Gentle-Touch of Re-Waste de Rossana Orlandi.

D’une longueur de deux mètres, Panchina per chi ha una casa e per chi non ce l’ha (c’est le nom de l’objet) se caractérise par deux accoudoirs aux multiples fonctions d’appui-tête et par un panneau mobile léger monté sur le dossier qui, en cas de besoin, devient un abri utile contre le soleil ou les intempéries. Les sièges, quant à eux, grâce à leur grande taille, peuvent être transformés en lit de repos.

“Le banc”, explique l’architecte Stefano Boeri, “est conçu pour permettre aux promeneurs urbains de se reposer, mais aussi - grâce aux deux rails latéraux qui deviennent des appuis-tête et au panneau mobile qui peut servir d’abri contre la pluie (et le soleil) - comme un lieu abrité la nuit pour ceux qui n’ont pas de maison”.

Ce qui définit le banc, souligne Boeri, c’est avant tout sa valeur symbolique: être une maison pour les sans-abri, pour les sans-abri qui peuvent trouver dans cet objet leur logement momentané dans le monde. Se reposer, se reposer, être chez soi sont les synonymes de ce petit objet en bois et en fer qui, dans les villes, peut être une aide et un réconfort et constitue une nouvelle façon d’embellir les rues et les avenues de nos centres urbains.

Le banc a été réalisé grâce au savoir-faire de Mastro Barbanera et au soutien de Nicoletta Ermacora.

Sur la photo, le banc de Stefano Boeri. Photo par Guoyin Jiang

Le
Le "banc pour ceux qui ont une maison et ceux qui n'en ont pas": le nouveau projet de Stefano Boeri


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.