Décolonisation : restitution d'œuvres d'art volées ? Une discussion sur Rai5 demain


Le thème du retour des œuvres d'art dans leur pays d'origine est au centre d'une conférence qui sera diffusée demain sur Rai5. Et il y aura aussi un peu de Finestre Sull'Arte.

Est-il juste de restituer les œuvres d’art volées à leur pays d’origine? Telle est la question au centre de l’épisode du talk-show Terza pagina qui sera diffusé demain, samedi 20 février, à 18h20 sur Rai5. Le thème de la décolonisation culturelle et de la restitution des œuvres d’art qui ont été volées à leur pays d’origine à la suite de guerres, d’occupations, de colonisations, d’explorations ou de fouilles archéologiques de toutes sortes, pour être ensuite exposées dans des musées ou sur les places du monde nord-occidental, est en effet de plus en plus d’actualité.

Dans de nombreux cas, la restitution est sacro-sainte, mais l’est-elle toujours ? Dans quelles conditions et pour quels motifs ? Terza Pagina, le débat culturel animé par Licia Troisi, aborde ce sujet samedi : un sujet où la politique, l’identité et l’art doivent encore trouver une composition pas facile. Les intervenants sont Alessandro Masi, secrétaire général de la Société Dante Alighieri ; Emanuele Bevilacqua, professeur d’université et journaliste ; Federica Gentile, auteur et présentatrice de radio et de télévision.

Il y aura également un espace pour Finestre sull’Arte, puisque nous mentionnerons le débat que notre publication a accueilli en 2019 dans la version imprimée du magazine, mais que vous pouvez maintenant également trouver dans la version en ligne(ici la première partie, ici la seconde).

En photo : le moaï du British Museum, au centre d’un débat houleux sur son retour sur l’île de Rapa Nui.

Décolonisation : restitution d'œuvres d'art volées ? Une discussion sur Rai5 demain
Décolonisation : restitution d'œuvres d'art volées ? Une discussion sur Rai5 demain


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.