Fabio Viale apporte sa Pietà à Lampedusa, tournée vers la Libye, pour envoyer un message de bienvenue.


Fabio Viale, célèbre sculpteur italien contemporain, apporte sa Pieta à Lampedusa, tournée vers la Libye, pour envoyer un message d'accueil universel.

Les 23 et 24 août 2018, la Souvenir Pieta (Mother) de Fabio Viale (Cuneo, 1975) arrive à Lampedusa où elle fera l’objet d’une performance de l’artiste, qui a réalisé sa Pieta en 2018. Dans les deux œuvres, Viale a reproduit la Pietà du Vatican de Michel-Angeà l’échelle 1:1, en ajoutant une différence perceptive décisive au grand chef-d’œuvre de la Renaissance, puisque dans le cas de l’œuvre de 2007, le Christ a été reproduit sans la Mère, tandis que dans l’œuvre plus récente, la Mère sans le Fils, symbolisant une séparation angoissée.

L’étape suivante du travail a ensuite pris une dimension plus conceptuelle avec l’œuvre Lucky Ehi présentée à l’occasion de l’ouverture de la succursale milanaise de la Galleria Poggiali. Dans son Lucky Ehi, Viale avait placé sur les genoux de la Vierge, à la place de Jésus, un jeune catholique nigérian ayant échappé à la mort et à la persécution, nommé Lucky Ehi, qu’il avait rencontré dans un centre d’accueil pour réfugiés à Turin. Cette Madone en marbre blanc de Carrare est ainsi devenue une mère universelle, des âges et des religions, accueillant la dernière, prenant l’apparence d’une femme voilée et se dépouillant de ses connotations catholiques et de son port tonitruant pour devenir une figure universelle voilée d’une coiffe de miséricorde absolue. Dans l’exposition de Milan, la sculpture était accompagnée d’une affiche de 4 mètres sur 3 occupant tout le mur de la galerie et représentant Lucky Hey nu à la place du Christ, ainsi que d’un enregistrement sonore de son histoire de migrant.

La nouvelle étape du projet de Fabio Viale consiste maintenant à placer la sculpture du Christ orphelin sur une plage de Lampedusa, un lieu extrêmement symbolique, et à l’orienter vers la Libye, juste à côté de la mer, pour représenter la synthèse magniloquente d’un message d’accueil et d’universalité. La Mère est prête à assumer , dans son vide douloureux, l’universalité de l’homme qui arrive de la mer, en offrant ses entrailles à l’humanité entière. La performance sera documentée par un vaste reportage photographique.

Photo : Fabio Viale, Souvenir Pieta (Mother) (2018 ; marbre)

Fabio Viale apporte sa Pietà à Lampedusa, tournée vers la Libye, pour envoyer un message de bienvenue.
Fabio Viale apporte sa Pietà à Lampedusa, tournée vers la Libye, pour envoyer un message de bienvenue.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.