À Plaisance, l'Ecce Homo d'Antonello da Messina dialogue avec le Christ de dos d'Omar Galliani, qui n'avait jamais été vu auparavant.


Du 23 mars au 26 mai 2024, le Collegio et la Galleria Alberoni de Piacenza accueilleront une exposition qui fera dialoguer l'Ecce Homo d'Antonello da Messina avec le Christ au dos tourné inédit d'Omar Galliani.

Du 23 mars au 26 mai 2024, le Collège et la Galerie Alberoni de Plaisance accueillent Silenzio, l’énigme du verso. Il Cristo di spalle di Omar Galliani in dialogo con l’Ecce Homo di Antonello da Messina, un projet promu par le Collegio Alberoni - Opera Pia Alberoni et Piccolo Museo della Poesia Chiesa di San Cristoforo avec le commissariat de Massimo Silvotti, Umberto Fornasari et le Père Erminio Antonello, à partir d’une idée originale d’Omar Galliani.

L’artiste a été profondément fasciné par l’Ecce Homo d’Antonello da Messina, au point d’aborder le dialogue pictural à travers une nouvelle peinture, absolument originale dans son inventio: Sui tuoi passi (2024) propose en effet l’iconographie inédite du Christ de dos. La nouvelle peinture est réalisée avec une technique très proche de celle que la tradition dit avoir été importée en Italie par Antonello da Messina lui-même, après l’avoir apprise des œuvres des maîtres flamands. Peinte par Omar Galliani sur un panneau de mêmes dimensions que celui utilisé par Antonello da Messina, l’œuvre sera exposée dans la pénombre de la salle de l’appartement du cardinal entièrement consacrée à l’Ecce Homo d’Antonello, dont l’éclairage a été conçu par le designer Davide Groppi. Le panneau de Galliani sera exceptionnellement exposé à l’intérieur du cadre en bois qui, au XXe siècle, protégeait le chef-d’œuvre du XVe siècle. L’exposition se poursuivra dans la salle d’exposition de la galerie Alberoni avec une sélection d’œuvres d’Omar Galliani toutes consacrées à la Passion du Christ, un thème que l’artiste a traité tout au long de sa carrière.

Je ne sais pas combien de fois Antonello a dû caresser cette humble planche de bois antique", écrit Omar Galliani, “avant le plâtre ou le dessin... [...] Je voudrais vivre le silence de sa chambre interrompu par le clapotis de la mer d’Antonello, un jour de pluie ou de soleil, lorsque les voiles de cinabre, de blanc de plomb ou de jaune s’évaporent lentement vers le ciel”.

“Dialoguant avec le chef-d’œuvre d’Antonello da Messina au Collegio Alberoni, mais s’en détachant radicalement, Galliani peint un Christ qui tourne le dos, ou plutôt qui tourne littéralement le dos à l’humanité”, écrit Elena Pontiggia dans le texte critique du catalogue. "C’est une image choquante, sans précédent dans l’histoire millénaire de l’art. Bien sûr, certains artistes ont peint le Rédempteur le dos tourné, mais uniquement parce que la scène était vue depuis l’arrière-plan du palais d’Hérode, comme dans l’Ecce Homo de Ciseri, ou parce que le supplicié était attaché à la colonne et offrait son dos à ses bourreaux, comme dans la Flagellation de Rubens. Mais personne n’avait jamais imaginé un détachement aussi silencieux, mais aussi éloquent, du Créateur par rapport aux créatures.

“Le silence est le mot-clé de cette exposition”, conclut Massimo Silvotti, concepteur du projet d’exposition avec Galliani, “celui qui y assistera sera en effet impliqué dans une série de questions théologiques et philosophiques dont il sera presque impossible de se dégager rationnellement, c’est pourquoi le silence agira comme un refuge symbolique. Un lieu où l’on peut mettre de côté ses propres conjectures pour s’abandonner à une approche visionnaire totalement ouverte”.

Le sous-titre de l’exposition, L’énigme du verset, fait allusion aux deux faces d’une œuvre: celle qui est peinte et celle qui est simplement imaginée. Le verso non peint du panneau d’Antonello devient ainsi idéalement la planche brute sur laquelle Omar Galliani a posé ses pinceaux pour générer une image absolument nouvelle, invitant chaque visiteur à régénérer son regard.

Réalisée en collaboration avec la municipalité de Piacenza et la Fondazione Crocevia, l’exposition bénéficie du patronage de la région Emilia-Romagna, en tant qu’événement spécial de la première Biennale italienne de poésie parmi les arts, et du diocèse de Piacenza-Bobbio. Le projet est réalisé avec le soutien de la Fondazione Donatella Ronconi et Enrica Prati et Steriltom srl et le soutien de Confindustria Piacenza, Sintic, Auxilium, Fondazione La Rocca ; partenaire média puntoacapo Editrice, Gruppo Libertà, Editoriale Libertà.

L’exposition est accompagnée d’un catalogue publié par puntoacapo Editrice qui, outre la documentation en images de l’Ecce Homo d’Antonello da Messina, du Sui tuoi passi d’Omar Galliani, des travaux préparatoires et des autres œuvres de l’artiste exposées à Piacenza, est est accompagné de nombreuses contributions à caractère poétique, artistique, théologique et scientifique, dont des textes de Massimo Silvotti, Elena Pontiggia, Giovanni Gazzaneo, le père Nicola Albanesi, le père Erminio Antonello et Francesca De Vita, restauratrice qui a approfondi sa connaissance de la technique artistique d’Antonello da Messina grâce également aux recherches scientifiques menées par le CNR sur l’Ecce Homo au Collège Alberoni. Le volume présente également des poèmes inédits dédiés à l’Ecce Homo d’Antonello et au Christ sur le dos d’Omar Galliani, écrits par d’importants poètes italiens tels qu’Edoardo Callegari, Roberto Chiapparoli, Sabrina De Canio, Domenico Ferrari Cesena, Antonio Laneve, Roberto Mussapi, Guido Oldani, Barbara Rabita, Davide Rondoni, Antje Stehn et Stefano Torre. L’exposition comprend également un poème et une prose poétique d’Omar Galliani.

L’exposition peut être visitée avec le billet d’entrée au Collège et à la Galerie Alberoni. L’accès au Collège Alberoni et à l’Appartement du Cardinal, qui abrite l’Ecce Homo d’Antonello da Messina et le Christ sur le dos d’Omar Galliani, n’est autorisé que dans le cadre de visites guidées.

Informations : +39 0523 322635, +39 349 4575709 ; uffici@operapiaalberoni.it ; info@collegioalberoni.it

De nombreux événements parallèles tels que des concerts, des conférences, des lectures de poèmes et des visites guidées sont prévus pendant l’exposition. Le programme complet est disponible sur les sites www.collegioalberoni.it et www.museopoesia.it.

Image : Omar Galliani, Sui tuoi passi (2023-2024 ; tempera grassa sur panneau de noyer ancien, 48 x 38 cm). Photo de Luca Trascinelli
Image : Omar Galliani, Sui tuoi passi (2023-2024 ; tempera grassa sur panneau de noyer ancien, 48 x 38 cm). Photo de Luca Trascinelli

À Plaisance, l'Ecce Homo d'Antonello da Messina dialogue avec le Christ de dos d'Omar Galliani, qui n'avait jamais été vu auparavant.
À Plaisance, l'Ecce Homo d'Antonello da Messina dialogue avec le Christ de dos d'Omar Galliani, qui n'avait jamais été vu auparavant.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.