À quoi pourrait ressembler un pavillon européen? Le projet de Ludovica Carbotta à l'OGR de Turin


Du 1er au 6 novembre 2022, l'OGR de Turin présente l'exposition "Je viens de l'extérieur" de Ludovica Carbotta au Binario 2. À quoi pourrait ressembler un pavillon européen lors d'un événement international? Quelles valeurs devrait-il représenter ?

Du mardi 1er au dimanche 6 novembre, l’ OGR Turin accueille l’exposition I come from outside myself de Ludovica Carbotta (Turin, 1982). Il s’agit d’un projet inédit de l’OGR Turin à l’occasion du Pavillon européen, le programme artistique qui se poursuivra à Rome du 17 au 19 novembre, né de la volonté de la Fondation européenne de la culture, en collaboration avec la Fondazione Camargo, la Fondazione Kultura Nova et avec le soutien de la Fondazione CRT, sous la direction de Samuele Piazza, visant à remettre en question, avec de nombreuses institutions européennes, l’absence d’un pavillon européen dans les grands événements internationaux. I come from outside of myself est donc la proposition de l’artiste Ludovica Carbotta pour un pavillon idéal: elle n’envisage pas la construction d’un bâtiment stable, mais d’un espace potentiel qui peut être “contenu”, une architecture fragile et mobile qui passe de main en main, de pays en pays. Ludovica Carbotta transforme l’OGR en espace de production des pavillons, des sculptures réalisées à partir de moulages et répliquées grâce à des machines autoproduites qui recyclent le plastique. Selon la volonté de l’artiste, ces objets jouissent d’une extraterritorialité similaire à celle des pavillons de la Biennale. L’idée de Ludovica Carbotta part du constat de la mutabilité des frontières européennes et de leur valeur symbolique et narrative: elles sont perméables et laissent une grande liberté de mouvement aux biens et aux personnes qui s’y trouvent, mais elles se fortifient pour exclure violemment ceux qui se trouvent à l’extérieur, avec les conséquences tragiques qui s’ensuivent.

À l’occasion de la présentation du projet, le mardi 1er novembre à 15 heures, Binario 2 devient un espace de rencontre avec une table ronde: l’artiste invite les juristes Alessandra Donati, Elisabetta Lamarque et Stefano Montaldo, le philosophe Lorenzo Marsili, l’économiste Alessandra Venturini et l’historienne de l’art Vittoria Martini à réfléchir sur la nature des frontières européennes et le concept de citoyenneté européenne, entre limites et possibilités. Le 17 novembre, à Rome, à l’occasion du Pavillon européen de Rome, l’artiste offrira quatre pavillons à autant d’intervenants lors d’une discussion ouverte au public. Y participeront notamment la sociologue Monica Sassatelli, les auteurs de Against Borders - The Case for Abolition Gracie Nae Bradley et Luke de Noronha et le journaliste Nilas Heinskou.

Pour plus d’informations: https://ogrtorino.it/

À quoi pourrait ressembler un pavillon européen? Le projet de Ludovica Carbotta à l'OGR de Turin
À quoi pourrait ressembler un pavillon européen? Le projet de Ludovica Carbotta à l'OGR de Turin


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.