Après Canova : une exposition à Carrare sur les chemins du néoclassicisme et du purisme


L'exposition "Dopo Canova. Les chemins de la sculpture à Florence et à Rome". Un voyage à la découverte de la sculpture néoclassique et puriste après Canova.

Une exposition sur l’évolution du néoclassicisme et la naissance du purisme entre Rome et Florence après l’expérience d’Antonio Canova : After Canova. Les chemins de la sculpture à Florence et à Rome, ouvre ses portes au public à Carrare, au Palazzo Cucchiari, le 8 juillet (elle durera jusqu’au 22 octobre). L’exposition, organisée par Sergej Androsov, Massimo Bertozzi et Ettore Spalletti, entend illustrer deux moments fondamentaux du renouveau de la sculpture après Canova: d’une part, la recherche des sculpteurs de la région romaine qui ont poursuivi la voie du néoclassicisme tracée par Canova et Berthel Thorvaldsen, et d’autre part, la voie du purisme dont Lorenzo Bartolini a été le principal représentant. Canova, Thorvaldsen et Bartolini seront tous présents dans l’exposition avec leurs œuvres.

"Pour l’occasion, lit-on dans la présentation, les salles du Palazzo Cucchiari du XIXe siècle, siège de la Fondation Giorgio Conti qui, depuis 2015, produit et promeut des expositions consacrées au XIXe siècle et aux artistes contemporains, accueilleront une trentaine de sculptures provenant du Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg et de collections italiennes publiques et privées. De Canova à Duprè, en passant par Berthel Thorvaldsen et Lorenzo Bartolini, les œuvres de l’exposition constituent un parcours exemplaire qui part de la difficile construction d’un nouveau langage figuratif dans la transition entre l’Empire et la Restauration, pour arriver au milieu du XIXe siècle.

Les noms des principaux protagonistes sont accompagnés de ceux de nombreux artistes qui, héritiers ou collaborateurs des plus grands innovateurs, ont poursuivi leurs instances, en obtenant souvent des résultats significatifs en termes d’originalité et d’autonomie. Dans l’exposition, il sera possible d’admirer les œuvres d’artistes qui ont continué dans le sillage de Canova (Carlo Finelli, Rinaldo Rinaldi) ou de Thorvaldsen (Luigi Bienaimé), ou qui ont adhéré au diktat puriste (comme Pietro Tenerani, qui fut d’abord élève de Thorvaldsen, ou Luigi Pampaloni, Giovanni Duprè, Pio Fedi, Tito Sarrocchi, Aristodemo Costoli).

Parmi les œuvres qui seront présentées à l’exposition figurent trois sculptures de Canova (le Portrait de Napoléon et l’Amour ailé , qui proviennent tous deux de l’Ermitage, et la maquette du Monument funéraire à Vittorio Alfieri), l’Ammostatore de Lorenzo Bartolini, qui provient de l’Ermitage, ainsi que le Raphaël et la Fornarina. ainsi que Raphaël et la Fornarina de Pasquale Romanelli, et aussi Nello con la Pia de Pio Fedi (de la Galleria d’Arte Moderna de Florence), Saffo abbandonata de Giovanni Duprè de la Galleria Nazionale d’Arte Moderna e Contemporanea de Rome, et Tre Grazie de Carlo Finelli de la Fondation Antonacci de Rome.

L’exposition, organisée par la Fondation Giorgio Conti en collaboration avec l’Ermitage de Saint-Pétersbourg, la Province de Massa et Carrare, l’Académie des Beaux-Arts de Carrare, la Commune de Montignoso, la Fondation Antonacci, la Galerie Nationale d’Art Moderne et Contemporain de Rome, le Monte dei Paschi di Siena et l’Opéra de la Métropole de Sienne, est placée sous le patronage du Rotary Club de Carrare et Massa et sous le parrainage de Red Graniti. Finestre sull’Arte est le partenaire médiatique officiel de l’ exposition. Ouverture : mardi, mercredi, jeudi et dimanche de 10 heures à midi et de 17 heures à 22 heures, vendredi et samedi de 10 heures à midi et de 17 heures à 23 heures 30. Informations sur le site de l’exposition.

Après Canova : une exposition à Carrare sur les chemins du néoclassicisme et du purisme
Après Canova : une exposition à Carrare sur les chemins du néoclassicisme et du purisme


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.