Art japonais et art français, le Louvre Abu Dhabi ouvre la saison d'automne avec une exposition


Du 6 septembre au 24 novembre 2018, le Louvre Abu Dhabi accueille l'exposition " Connexions japonaises : la naissance du décor moderne ".

Du 6 septembre au 24 novembre 2018, le Louvre Abu Dhabi accueille l’exposition Japanese Connections : The Birth of Modern Décor: l’exposition ouvre la saison d’automne 2018 de la “ branche ” émiratie du grand musée français. Organisée par Isabelle Cahn, conservateur en chef des peintures au musée d’Orsay à Paris, l’exposition, entièrement consacrée à l’art japonais, présente des peintures, des gravures et des panneaux des XIXe et XXe siècles afin de mettre en lumière les relations artistiques entre le Japon et la France (de nombreux artistes français étaient fascinés par l’art japonais à l’époque), en mettant particulièrement l’accent sur l’esthétique de l’ukiyo-e, le genre qui s’est épanoui au Japon entre le XVIIe et le XIXe siècle, et qui a donné naissance à la décoration moderne. au Japon entre le 17e et le 19e siècle (il s’agit d’un type particulier d’estampes sur papier imprimées à l’aide de blocs de bois).

En effet, des œuvres de Paul Sérusier, Pierre Bonnard, Maurice Denis, Ker-Xavier Roussel, Édouard Vuillard, Odilon Redon, Katsushika Hokusai, Hara Zaimei, Utagawa Hiroshige, Kano Tanshin et Toshusai Sharaku seront exposées. Les œuvres japonaises comprennent Clear Day with a South Wind de la série Thirty-six Views of Mount Fuji (1831-32) et Yôrô Waterfalls in the Province of Mino (1830-1834) de Katsushika Hokusai, le plus célèbre maître de l’ukiyo-e, ainsi que Tôto Sumida tsutumi (1858) d’Utagawa Hiroshige. Les œuvres françaises comprennent les Jardins publics d’É douard Vuillard (1894), La Promenade des nourrices, frise de fiacres (1897) de Pierre Bonnard. Les Femmes au Printemps (1899) de Paul Sérusier et un paravent à quatre faces de Marguerite Sérusier. L’exposition est divisée en quatre sections, avec 41 œuvres et 15 documents de 12 artistes.

" Manuel Rabaté, directeur du Louvre Abu Dhabi, a déclaré : " L’éthique du Louvre Abu Dhabi célèbre le lien, le dialogue et l’échange culturels, et cette approche est intrinsèque à la conservation de nos galeries permanentes et de nos expositions internationales. Connexions japonaises mettra en lumière un moment important d’échange et d’inspiration ; ces moments nous ouvrent les yeux sur l’histoire interconnectée des sociétés humaines, nourrissant une compréhension partagée".

Isabelle Cahn, quant à elle, déclare : "En réunissant cette sélection exceptionnelle d’œuvres, Connexions japon aises met en lumière l’apport fondamental de l’esthétique japonaise à l’élaboration des principes décoratifs de la peinture moderne en France à la fin du XIXe siècle. Présenté pour la première fois dans une exposition, ce dialogue entre l’Orient et l’Occident célèbre la créativité et l’inspiration interculturelle entre les artistes ukiyo-e et les peintres nabis à travers une expression colorée, vibrante et raffinée.

Le programme de l’exposition comprend également des conférences et le festival “Big in Japan” les 26 et 27 octobre, avec de la musique, des lectures publiques, des projections de films d’animation du Studio Ghibli et même des cours de cuisine japonaise. Il y aura également un Labo Manga dédié aux enfants, qui pourront découvrir de près la bande dessinée japonaise grâce à des cours ad hoc et à d’autres initiatives.

Ph. Agence de crédit MNA

Art japonais et art français, le Louvre Abu Dhabi ouvre la saison d'automne avec une exposition
Art japonais et art français, le Louvre Abu Dhabi ouvre la saison d'automne avec une exposition


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.