Extension de l'exposition sur la fragilité de l'art rupestre


L'exposition actuelle du Musée archéologique national de Florence sur l'art rupestre et sa fragilité est prolongée jusqu'au 12 décembre.

L exposition"La fragilità del segno. L’art rupestre d’Afrique dans les archives de l’Institut italien de la préhistoire et de la protohistoire" se tient actuellement au Musée archéologique national de Florence, jusqu’au 12 décembre.

L’objectif de l’exposition est de faire comprendre et connaître certaines des plus anciennes manifestations artistiques de l’humanité : les sites rupestres de Tadrart Acacus dans la région du Fezzan, déclarés patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985 et inscrits en 2016 sur la liste du patrimoine mondialen péril, en sont un exemple.

Dans la région du sud-ouest de la Libye, l’existence de signes sur les roches témoigne de la présence très ancienne de l’homme, mais ces lieux sont aujourd’hui inaccessibles en raison de conflits et d’événements dramatiques.

L’exposition se propose de raconter cet art et ces lieux en prenant en compte la fragilité de l’ homme et de ses signes : peintures et gravures sur les rochers, dont la conservation est constamment conditionnée par un cadre géopolitique difficile.

L’exposition comprend des images et des films provenant desarchives de l’Institut italien de préhistoire et de protohistoire (IIPP), réalisés par Paolo Graziosi, fondateur et premier président de l’Institut, entre les années 1930 et 1960, lors de missions d’étude sur l’art rupestre en Libye et dans la Corne de l’Afrique. La dernière section de l’exposition permettra aux visiteurs de se plonger dans l’art rupestre par le biais d’animations et d’installations vidéo.

L’exposition est organisée par Anna Revedin, Luca Bachechi, Andrea De Pascale, Silvia Florindi et est réalisée par l’Institut italien de préhistoire et de protohistoire, en collaboration avec le Musée archéologique national de Florence (Polo Museale della Toscana), la Fondazione Cassa di Risparmio di Firenze, Virgilio Sieni / Centro di produzione sui linguaggi del corpo e della danza, le Bureau de l’UNESCO de la municipalité de Florence, l’Université de Florence - Fonction pour le développement de produits multimédias, avec la contribution du MIUR. Il est également placé sous le patronage de l’UNESCO.

Pour plus d’informations : www.iipp.it

Heures d’ouverture : Du mardi au vendredi de 8h30 à 19h ; samedi, dimanche et lundi de 8h30 à 14h. L’accès à l’exposition est gratuit pour les détenteurs d’un billet d’entrée au musée.

Extension de l'exposition sur la fragilité de l'art rupestre
Extension de l'exposition sur la fragilité de l'art rupestre


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.