Florence, exposition au Palazzo Vecchio d'une sélection de feuilles du Codex atlantique de Léonard de Vinci


À Florence, une exposition au Palazzo Vecchio présente une sélection de douze feuilles du Codex atlantique de Léonard de Vinci.

Du 29 mars au 24 juin 2019, l’exposition Léonard de Vinci et Florence. Feuilles choisies du Codex Atlantique, une exposition qui célèbre le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci (Vinci, 1452 - Amboise, 1519). Florence le fait en rappelant le lien que Léonard a toujours eu avec la ville, en accueillant une exposition qui présente douze feuille ts du Codex Atlantique, conservé à la Veneranda Biblioteca Ambrosiana de Milan. Organisée par Cristina Acidini, l’exposition vise à redécouvrir dans les papiers du Codex les nombreuses références au lieu d’origine de Léonard, qu’il n’a jamais vraiment quitté et qu’il n’a en tout cas jamais oublié.

L’exposition entend montrer que Florence a toujours été présente dans l’esprit de Léonard, où qu’il soit, tant dans le réseau de protections, de connaissances et d’amitiés qui l’ont accompagné tout au long de sa vie, que dans la correspondance qu’il a toujours entretenue, et dans le bagage d’expériences et de souvenirs qu’il a emporté avec lui jusqu’à la fin. Les douze feuilles choisies, qui ne sont bien sûr pas les seules à contenir des références à Florence, fonctionnent comme des fils d’Ariane à l’envers, orientant le visiteur dans les dédales profonds du Labyrinthe, plutôt que de lui indiquer la sortie. Et comme dans un labyrinthe, il faut considérer les nombreux aspects de la relation multiforme et très souvent contradictoire entre Léonard et la ville dans laquelle il est né et dans laquelle il a passé les années fondamentales de sa formation.

Il n’y a pas que des feuilles dans l’exposition : une peinture, provenant de la Pinacothèque Ambrosienne, a été placée à la fin de l’exposition. Il s’agit d’un tableau attribué à l’un des principaux élèves de Léonard, Gian Giacomo Caprotti dit “il Salaì” (Oreno, 1480 - 1524), représentant le Buste du Rédempteur. Elle introduit un nouveau sujet dans l’exposition, car il ne s’agit pas d’une œuvre reconnue comme étant de Léonard, et elle n’est pas non plus liée à la relation du maître avec sa ville. Le tableau est cependant lié, par des voies encore mystérieuses mais indubitables, à Salaì, dont la signature, ou le surnom, SALAI, figurait parmi les assistants les plus proches de Léonard.

L’exposition peut être visitée pendant les heures d’ouverture du Palazzo Vecchio : du 29 au 31 mars de 9 heures à 19 heures, du 1er avril au 24 juin tous les jours de 9 heures à 23 heures, sauf le jeudi de 9 heures à 14 heures. Il peut être visité avec le billet du Palazzo Vecchio. Pour plus d’informations, consultez le site du Palazzo Vecchio.

Sur la photo : la Sala dei Gigli

Florence, exposition au Palazzo Vecchio d'une sélection de feuilles du Codex atlantique de Léonard de Vinci
Florence, exposition au Palazzo Vecchio d'une sélection de feuilles du Codex atlantique de Léonard de Vinci


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.