L'Émilie de Bertoja et Mirola, datant du XVIe siècle, exposée au Labyrinthe de Fontanellato


Du 6 avril au 28 juillet 2019, le Labirinto della Masone de Fontanellato accueillera l'exposition "La Maniera emiliana. Bertoja, Mirola, de Parme aux cours d'Europe".

Du 6 avril au 28 juillet 2019, le Labirinto della Masone de Fontanellato (Parme) accueillera l’exposition La Maniera emiliana. Bertoja, Mirola, de Parme aux cours d’Europe, une exposition entièrement consacrée à deux maîtres de la seconde moitié du XVIe siècle en Émilie, Jacopo Zanguidi, dit Bertoja (Parme, 1544 - 1573), et Girolamo Mirola (Bologne, 1530/35 - Parme, 1570). Sous le commissariat de Maria Cristina Chiusa, l’exposition, organisée en collaboration avec le Louvre, présente pour la première fois la quasi-totalité des œuvres connues des deux artistes: environ soixante-dix œuvres (non seulement des peintures, mais aussi des dessins et des études pour des fresques), provenant du Louvre, du British Museum, des Offices, de l’Albertina de Vienne, de la Galerie nationale de Parme et d’autres musées importants.

L’exposition se propose de relire l’extraordinaire civilisation picturale qui a suivi la Renaissance au XVIe siècle et qui a entraîné une révolution de l’iconographie, des règles et des coutumes picturales en Émilie, dans le Latium, en Italie et dans les cours d’Europe. Bertoja et Mirola ont en effet fait partie de la suite de la famille Farnèse: à Parme, au service d’Ottavio, pour qui ils ont peint à fresque le Palazzo del Giardino (c’est-à-dire le palais ducal), qui a également fasciné Giorgio Vasari. Bertoja fut ensuite engagé par le Grand Cardinal Alessandro Farnese pour peindre les célèbres fresques des Palais Farnese à Rome et à Caprarola. Cette page importante de la dernière “manière” a permis d’établir des liens importants avec des artistes et des mécènes également en dehors de l’Italie, en France et dans d’autres pays au-delà des Alpes.

L’exposition de Fontanellato consacre également un large espace au dessin, un art dans lequel Bertoja et Mirola excellaient : les nombreux dessins rassemblés au Labirinto della Masone offrent un échantillon significatif d’études anatomiques, de figures sacrées et profanes et de paysages : un univers sophistiqué, héritier du meilleur de la Renaissance. L’exposition est accompagnée d’un volume publié par Franco Maria Ricci, dans lequel les images en pleine page des œuvres accompagnent les contributions des membres du comité scientifique dirigé par Pierre Rosenberg (Président d’honneur du Musée du Louvre) et composé d’un noyau international de spécialistes de l’art du XVIe siècle, parmi lesquels Dominique Cordellier, David Ekserdjian, Marzia Faietti, Sonia Cavicchioli, Achim Gnann et Maria Grazia Bernardini.

La manière émilienne. Bertoja, Mirola, da Parma alle Corti d’Europa peut être visitée pendant les heures d’ouverture du Labirinto : tous les jours sauf le mardi de 10h30 à 19h (dernière entrée à 18h). Billets : plein tarif 18 euros, tarif réduit pour les groupes 15 euros (au moins 15 personnes), tarif réduit (pour les moins de 26 ans, les titulaires de la carte FMR, les étudiants universitaires et les classes scolaires) 12 euros, tarif réduit pour les enfants de 6 à 12 ans 10 euros, gratuit pour les enfants de moins de 6 ans et les handicapés (l’accompagnateur entre avec le billet plein tarif), conventionné (FAI, TCI, Italia Nostra, ICOM) 15 euros. Pour plus d’informations, visitez le site du Labirinto della Masone.

L'Émilie de Bertoja et Mirola, datant du XVIe siècle, exposée au Labyrinthe de Fontanellato
L'Émilie de Bertoja et Mirola, datant du XVIe siècle, exposée au Labyrinthe de Fontanellato


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.