La poésie du marbre de Michelangelo Galliani est exposée à Carrare


Du 24 juillet au 15 septembre, les élégants espaces de Vôtre, situés dans les salles du XVIIIe siècle du Palazzo del Medico à Carrare, accueilleront "Nebula", une nouvelle exposition personnelle de l'artiste émilien Michelangelo Galliani.

Du 24 juillet au 15 septembre 2021, l’espace Vôtre de Carrare accueillera, dans les salles du XVIIIe siècle du Palazzo del Medico, riches en stucs, fresques et décorations en marbre, l’exposition Nebula, un solo show du sculpteur Michelangelo Galliani (Montecchio Emilia, 1975). Promue par Vôtre spazi contemporanei, avec la collaboration de Cris Contini Contemporary et de la Galleria Giovanni Bonelli, l’exposition se tient au rez-de-chaussée du palais, joyau du baroque tardif du XVIIIe siècle à Carrare, et comprend une sélection concise d’œuvres, dont certaines n’ont jamais été exposées auparavant, que l’artiste lui-même et Nicola Ricci, président de l’association culturelle Vôtre et propriétaire de l’espace du même nom au Palazzo del Medico, ont choisi de mettre en dialogue avec le lieu qui les accueille.

Seront exposés le triptyque Blu (2012), composé de trois gravures au burin sur plomb, deux Vanitas (2021), respectivement en onyx et en marbre noir Marquinia avec des sarments de vigne en feuilles d’or et d’argent, et l’œuvre Rebvs vitae (2018), récemment présentée à la basilique San Celso de Milan. À l’intérieur de l’alcôve, triomphe du marbre blanc et polychrome, sera installé le polyptyque Nebula (2021), qui donne son titre à l’exposition. Il s’agit d’une œuvre en marbre statuaire de Carrare, travaillée comme une feuille de papier, qui a été créée à partir de la photographie d’une nébuleuse capturée par le télescope spatial Hubble.

J’ai toujours connu Carrare et son marbre, explique Michelangelo Galliani, ses ouvriers et leur dur labeur. Ses carrières ont été un amour viscéral dès le début. J’ai toujours lutté avec un matériau aussi hostile que doux et merveilleux. Les œuvres sélectionnées pour l’exposition se glissent dans un espace baroque, chargé d’histoire, de fioritures et de couleurs. Des œuvres nées des cendres de ce passé important pour dialoguer avec le présent sous de nouvelles formes".

L’exposition personnelle sera ouverte jusqu’au 15 septembre 2021, en juillet et septembre du mardi au samedi de 16h à 20h, en août du mardi au samedi de 18h à 23h, le dimanche sur rendez-vous. L’entrée est gratuite. Renseignements : téléphone +39 3384417145, associazionevotre@gmail.com, nicolaricci1@virgilio.it.

Michelangelo Galliani est né en 1975 à Montecchio Emilia, Reggio Emilia. Il a commencé à travailler comme sculpteur dès son plus jeune âge. Il a d’abord fréquenté l’Institut d’art Paolo Toschi de Parme, avec une spécialisation en scénotechnie, puis s’est spécialisé à l’Institut d’art et de restauration du Palazzo Spinelli de Florence et, enfin, a obtenu un diplôme de l’Académie des beaux-arts de Carrare, avec une spécialisation en sculpture. Depuis 1996, il a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives en Italie et à l’étranger. Parmi ses expositions récentes, citons Le Latitudini dell’Arte (Hongrie et Italie, Vigadò Galéria, Budapest, 2017), Wondertime (GAM, Catane, 2018), Skulptur, trifft Figur (Einladung, Autriche, 2018), Sensitive Surfaces (Cris Contini Contemporary, Londres, 2019), Ad integrum. 4 œuvres de Michelangelo Galliani à la basilique de San Celso (Basilica di San Celso, Milan, 2020). Il a également participé au projet Art&Design, promu par Andrea Castrignano à l’occasion de Milano Design City 2020. En 2021, les expositions suivantes méritent d’être mentionnées : In fragmenta (Cris Contini Contemporary, Porto Montenegro, jusqu’au 15 octobre 2021), Vertigo (Museo Casa Natale di Michelangelo Buonarroti, Caprese Michelangelo, Arezzo, 22 août - 26 septembre 2021). Il a reçu le “Franco Cuomo International Award for Art” lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dans la Sala Zuccari du Palazzo Giustiniani à Rome. Actuellement, outre son travail de sculpteur, il est titulaire de la chaire de techniques du marbre et de la pierre à l’Académie des beaux-arts d’Urbino. Il travaille avec la galerie Cris Contini Contemporary, basée à Londres et à Porto Montenegro.

Voici quelques-unes des œuvres exposées.

Michelangelo Galliani, Vanitas (2021 ; marbre noir Marquinia, feuille d'argent et acier inoxydable, 70 x 70 x 100 cm)
Michelangelo Galliani, Vanitas (2021 ; marbre noir Marquinia, feuille d’argent et acier inoxydable, 70 x 70 x 100 cm)


Michelangelo Galliani, Vanitas, détail (2021 ; onyx, feuille d'or et acier inoxydable, 20 x 20 x 65 cm)
Michelangelo Galliani, Vanitas, détail (2021 ; onyx, feuille d’or et acier inoxydable, 20 x 20 x 65 cm)


Michelangelo Galliani, Nebula (2021 ; marbre statuaire de Carrare, acier inoxydable et laiton, 55 x 100 x 4 cm)
Michelangelo Galliani, Nébuleuse (2021 ; marbre statuaire de Carrare, acier inoxydable et laiton, 55 x 100 x 4 cm)


Michelangelo Galliani, Rebvs vitae (2018 ; marbre statuaire de Carrare et acier inoxydable, 130 x 55 x 60 cm).
Michelangelo Galliani, Rebvs vitae (2018 ; marbre statuaire de Carrare et acier inoxydable, 130 x 55 x 60 cm)

La poésie du marbre de Michelangelo Galliani est exposée à Carrare
La poésie du marbre de Michelangelo Galliani est exposée à Carrare


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.