Les espaces industriels dans les photographies comparatives de Gabriele Basilico et Luca Santiago Mora


Les espaces industriels de l'usine Laterlite de Rubbiano accueillent l'exposition Natural Light : photographies de Gabriele Basilico et Luca Santiago Mora prises dans la même usine quarante ans plus tard.

Du 30 septembre au 30 novembre 2021, les espaces industriels de l’usine Laterlite de Rubbiano di Solignano (Parme) accueilleront l’exposition Luce naturale (Lumière naturelle), sous la direction de Daniele De Luigi et organisée dans le cadre du programme Imprese Aperte (Entreprises ouvertes), un projet promu par l’UPI - Unione Parmense degli Industriali et l’association Parma, io ci sto ! (Parme, j’y suis !), en collaboration avec l’organisme de formation Cisita, à l’occasion de Parme 2020+2021.

Des photographies prises à l’intérieur de la même usine par Gabriele Basilico en 1983 et par Luca Santiago Mora entre 2017 et 2020 seront exposées. Dans les photographies en couleur de Gabriele Basilico, “c’est comme si l’usine se racontait elle-même, avec un photographe qui a tendance à cacher son talent en se faisant passer pour un reporter”, écrit Daniele De Luigi, commissaire de l’exposition. Dans ces clichés, c’est aussi un paysage historique qui est représenté, depuis les années 1970, où l’usine était devenue un symbole de la lutte ouvrière, jusqu’aux années 1980 où la sphère du travail et celle de la vie privée se sont séparées et où les lieux industriels ont recommencé à ne représenter qu’eux-mêmes.

Près de quarante ans plus tard, Luca Santiago Mora a également photographié l’usine Laterlite, mais dans un contexte très différent, où l’architecture n’apparaît jamais seule, mais semble n’exister que dans la relation avec l’environnement, les gens et le temps: de sujet photographique, l’usine devient un sujet vivant pour de nouvelles relations. “Mora prend du recul par rapport à sa position privilégiée de photographe et se demande ce que l’usine voit autour d’elle”, écrit De Luigi, “les gens, les véhicules, les matériaux, mais surtout la nature, les arbres, l’alternance du jour et de la nuit, le cycle des saisons”. Le projet de Santiago Mora s’intitule Windows et a été créé comme une installation spécifique à l’intérieur du Laterlite, où il est possible de trouver des correspondances formelles entre l’image et l’espace réel.

À l’occasion de l’ouverture de l’exposition, le résultat du projet Arte Espansa sera présenté, un atelier créatif réalisé dans le cadre du programme Parma 2020+2021 Creative Driven Enterprises qui a impliqué les travailleurs de Laterlite dans la réalisation d’ une œuvre d’art collective: un projet participatif conçu par muschi&licheni dans le but de créer une intervention de régénération environnementale pour un futur sentier naturel, en cours de production, créé par Laterlite, en collaboration avec les élèves des collèges de Fornovo, autour de l’usine de Rubbiano et le long de la rivière Ceno, dans les zones du parc fluvial régional de Taro.

Les visites de l’exposition peuvent être réservées sur la plateforme VivaTicket les 7-13-23-27 octobre, de 9 à 11 heures, ou sur rendez-vous les autres jours, en écrivant à laterlite@leca.it.

Image : Rubbiano, 1982 © Gabriele Basilico

Les espaces industriels dans les photographies comparatives de Gabriele Basilico et Luca Santiago Mora
Les espaces industriels dans les photographies comparatives de Gabriele Basilico et Luca Santiago Mora


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.