Mantoue, les Pescherie de Giulio Romano rouvrent avec un projet d'exposition sur l'art comme tissage de la vie quotidienne


Les Pescherie di Giulio Romano de Mantoue accueillent, après leur récente restauration, le projet d'exposition Cucire il tempo (Le temps de la couture), consacré à l'art en tant que tissage de la vie quotidienne.

Les Pescherie di Giulio Romano à Mantoue, après la récente restauration de cet espace historique pour la ville, présentent le projet d’exposition Cucire il tempo (Coudre le temps), sous la direction de Stefano Baia Curioni et Melina Mulas, et consacré au thème de l’art en tant que tissage du quotidien.

À partir d’une réflexion sur l’art de Maria Lai, l’exposition rassemble et expose au public les recherches de six artistes italiens: Sonia Costantini et Maria Lai (7 - 26 septembre 2021), Marta Allegri et Irene Lanza (28 septembre - 17 octobre 2021), Rosanna Bianchi Piccoli et Antonella Zazzera (19 octobre - 7 novembre 2021).

Promue par la municipalité de Mantoue, la Fondazione Palazzo Te et la Fondazione le Pescherie di Giulio Romano, en collaboration avec Archivio Maria Lai et Amici di Palazzo Te e dei Musei Mantovani, avec la contribution de PIC | Regione Lombardia et le projet graphique de Corraini Edizioni, l’exposition est une idée de Melina Mulas: "J’ai eu la chance de rencontrer des femmes artistes, je les ai rencontrées parce que je les ai cherchées, attirée par la dimension spirituelle de leur recherche, de leur travail. Chacune, de manière différente, transforme et alchimise les thèmes et le temps de leur vie, comme si elles étaient des tisserandes.

Tissage, emboîtement, enfance, écoute, récit, silence, racines sont autant de mots pour comprendre le travail de ces artistes, centré sur le lien subtil de la captation dans la création, de la mise en matière : l’observation nécessite une certaine écoute.

La première étape du projet aura lieu du 7 au 26 septembre 2021 et présentera les monochromes inédits D5 blanc et AA19-15 bleu J.S.B. de la peintre mantouane Sonia Costantini, en dialogue avec une sélection d’œuvres de Maria Lai des années 1990, période durant laquelle elle est retournée vivre en Sardaigne après un long séjour à Rome, continuant à expérimenter avec des matériaux traditionnels et nouveaux et à créer des métiers à tisser, des livres et des feuilles, dont celle exposée à Mantoue avec la série Telaio di guerra (Cadre de guerre) pour la première fois montrée au public.

À côté de ces œuvres sera présentée la vidéo du réalisateur Tonino Casula, qui documente l’action relationnelle sur le territoire Legarsi alla montagna (Se lier à la montagne), réalisée par Maria Lai en 1981 à Ulassai avec les habitants du village.

À l’occasion de l’exposition, le mardi 7 septembre à 18 heures au Spazio Te du Palazzo Te (réservation sur spaziote@fondazionepalazzote.it), une conférence sur l’œuvre de Maria Lai est prévue avec Elena Pontiggia et Maria Sofia Pisu Lai.

Du 28 septembre au 17 octobre, ce seront les textures architecturales désaffectées de Marta Allegri et les fers à repasser d’Irene Lanza portés par la mer, tandis que du 19 octobre au 7 novembre 2021, ce seront les mystères des broderies en biscuit de porcelaine de Rosanna Bianchi Piccoli et les fils de cuivre superposés d’Antonella Zazzera.

Parallèlement à l’exposition, du mercredi 8 au dimanche 12 septembre, Arte sull’Acqua (Art sur l’eau) revient également, dans sa 17e édition : l’événement d’art contemporain sur le Rio organisé par l’association Non Capovolgere Arte Contemporanea, qui a toujours soutenu les Pescherie. Les protagonistes seront les installations de Lorella Salvagni et Antonella De Nisco, qui dialogueront avec la musique d’Elena Terragnoli tous les soirs de 21 à 23 heures. L’événement est présenté avec un texte critique de Donata Negrini ; l’organisation et la mise en place sont assurées par Ambra Alario.

Informations : www.fondazionepalazzote.it

Heures d’ouverture : Vendredi de 16h à 20h, samedi et dimanche de 10h à 12h30 et de 16h à 20h, ou sur rendez-vous segreteria@fondazionepalazzote.it. Ouvertures spéciales du 8 au 12 septembre à l’occasion du Festivaletteratura: les mercredis et jeudis de 16 à 20 heures.

Image : Maria Lai, Frame of War, détail (1991 ; série de 5 œuvres ; papier, encre, fil, 52 x 62 cm ; Gorgonzola, Collection privée). Avec l’autorisation de Maria Lai Archive by Siae 2021

Mantoue, les Pescherie de Giulio Romano rouvrent avec un projet d'exposition sur l'art comme tissage de la vie quotidienne
Mantoue, les Pescherie de Giulio Romano rouvrent avec un projet d'exposition sur l'art comme tissage de la vie quotidienne


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.