Rome, au Museo Laboratorio di Arte Contemporanea, une exposition sur la relation entre l'écriture et l'image


Du 5 avril au 13 juin 2024, le MLAC - Museo Laboratorio di Arte Contemporanea de l'Université Sapienza de Rome accueille l'exposition "Scritture erranti" (Écritures errantes), une exposition consacrée à la relation entre l'écriture et l'image dans l'art contemporain.

Le MLAC - Museo Laboratorio di Arte Contemporanea de l’Université Sapienza de Rome en collaboration avec SIC12 artstudio Roma accueille, du 5 avril au 13 juin 2024, l’exposition Scritture erranti (Écritures errantes ) sous le commissariat de Gustavo Giacosa: il s’agit du nouveau volet du projet de recherche visant à investiguer les aspects plastiques de l’écriture dans le monde de l’art, initié en 2010 par Gustavo Giacosa et réalisé avec la complicité de Fausto Ferraiuolo. L’objectif de l’exposition est de mettre en lumière la relation entre l’écriture et l’image, en présentant au public une sélection d’artistes de différentes époques et catégories esthétiques qui ont travaillé sur le détournement des codes de l’écriture.

L’originalité de l’exposition est de réunir dans les espaces du MLAC de nombreuses œuvres d’artistes de l’Art Brut - comme Carlo Zinelli et Dan Miller - et d’artistes contemporains - comme León Ferrari et Christine Jean - ainsi que des gravures et des documents anciens anonymes, tous issus de la collection Giacosa-Ferraiuolo.

Wandering Writings arrive au MLAC après avoir été présentée avec grand succès du 19 janvier au 16 mars 2024 à la galerie La Manufacture d’Aix-en-Provence. L’exposition est accompagnée d’un riche programme d’événements collatéraux créés en collaboration avec SIC12 artstudio Roma et s’inscrit dans un contexte de découverte et de valorisation de productions artistiques souvent oubliées par l’histoire de l’art officielle. Deux expositions se tiennent en parallèle et encadrent Wandering Writings dans cette opération : Epopee Celesti, qui présente la collection d’art brut de Bruno Decharme exposée à la Villa Médicis du 1er mars au 19 mai 2024, et Waiting for the Bomb. L’art brut de Giovanni Galli, qui sera exposée du 5 avril au 30 juin 2024 dans les espaces de SIC12 artstudio Roma et qui constitue le premier volet d’une exposition monographique sur un auteur de l’art brut encore peu connu en Italie mais reconnu internationalement (à partir de 2021 dans la collection permanente du Centre Pompidou grâce à la donation Bruno Decharme).

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site officiel du MLAC.

Crédit photo : Giovanni Bosco

Rome, au Museo Laboratorio di Arte Contemporanea, une exposition sur la relation entre l'écriture et l'image
Rome, au Museo Laboratorio di Arte Contemporanea, une exposition sur la relation entre l'écriture et l'image


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.