Rome, le chef-d'œuvre de Giorgio Vasari redécouvert est présenté au public pour la première fois


À Rome, du 25 janvier au 30 juin 2019, la galerie Corsini accueille un chef-d'œuvre de Giorgio Vasari récemment redécouvert : il est exposé au public pour la première fois.

Du 25 janvier au 30 juin 2019, la Galerie Corsini de Rome exposera pour la première fois au public un chef-d’œuvre récemment redécouvert de Giorgio Vasari (Arezzo, 1511 - Florence, 1574) : il s’agit du Christ portant la croix que l’artiste et historien de l’art d’Arezzo a peint en 1553 pour le banquier et collectionneur Bindo Altoviti (Rome, 1491 - 1557). Le tableau constitue l’un des sommets de la production de l’artiste arétin et l’une des dernières peintures réalisées à Rome avant son départ pour Florence.

Il est intitulé Vasari pour Bindo Altoviti. Le Christ portant la croix et vise à illustrer en détail la découverte due à Carlo Falciani, spécialiste de la peinture de Vasari, qui l’a reconnue dans le tableau consigné par Vasari dans son livre de souvenirs, en indiquant la date et le nom du prestigieux destinataire. Le tableau témoigne d’un moment très important de l’activité romaine de Vasari, alors au service du pape Jules III et de son entourage. Replacée dans son contexte, l’œuvre s’avère un cas exemplaire pour comprendre les pratiques de travail de Giorgio Vasari et les traits distinctifs de sa manière très réussie.

Parmi les artistes liés à Bindo Altoviti, Giorgio Vasari occupait certainement une place d’honneur. En effet, les sources font état de nombreuses œuvres qui lui ont été commandées, depuis le célèbre retable de l’Immaculée Conception de l’église d’Ognissanti à Florence (1540-1541) jusqu’à cet extraordinaire Christ portant la Croix de 1553. Cette année-là, Vasari est à Rome, invité par le “très cordial messager Bindo”, dans la résidence romaine duquel il peint également à fresque la loggia avec le Triomphe de Cérès, la seule décoration qui ait survécu à la destruction du palais en 1888 et qui, depuis 1929, a été transférée au Museo di Palazzo Venezia. Il s’agit des dernières œuvres du peintre à Rome, avant qu’il ne retourne à Florence pour entrer au service de l’ennemi juré de Bindo Altoviti, Cosimo I de’ Medici.

Une série de conférences sur les œuvres exposées et sur la figure de l’artiste sera organisée à l’occasion de l’exposition. Un catalogue (publié par Officina Libraria) édité par Barbara Agosti et Carlo Falciani sera également publié. L’exposition et le catalogue sont réalisés grâce à la collaboration et au soutien de Benappi Fine Art. Le tableau a été restauré dans l’atelier de Daniele Rossi à Florence.

L’exposition peut être visitée du mercredi au lundi de 8h30 à 19h (dernière entrée à 18h). L’entrée se fait avec le billet de la Gallerie Nazionali d’Arte Antica: 12 euros plein tarif, 10 euros réduit. Le billet est valable 10 jours à partir du moment où il est composté dans les deux musées : Palazzo Barberini et Galleria Corsini. Le billet est gratuit : moins de 18 ans, groupes scolaires et enseignants accompagnateurs de l’Union européenne (réservation préalable nécessaire), étudiants et enseignants en architecture, sciences humaines (adresse archéologique ou historico-artistique), conservation du patrimoine culturel et sciences de l’éducation, académies des beaux-arts, employés du ministère des Biens et Activités culturels, membres de l’ICOM, guides, employés du ministère des Biens et Activités culturels, membres de l’ICOM, guides et personnel. Les employés du ministère du Patrimoine et des Activités culturelles, les membres de l’ICOM, les guides et les interprètes de service, les journalistes munis d’une carte de membre, les personnes handicapées accompagnées, le personnel enseignant des écoles, titulaire ou sous contrat à durée déterminée, sur présentation d’un certificat adéquat sur le formulaire fourni par le ministère du Patrimoine et des Activités culturelles.

Image : Giorgio Vasari, Christ portant la croix (1553 ; huile sur panneau, 90,8 x 71 cm ; collection privée)

Rome, le chef-d'œuvre de Giorgio Vasari redécouvert est présenté au public pour la première fois
Rome, le chef-d'œuvre de Giorgio Vasari redécouvert est présenté au public pour la première fois


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.