Turin, au musée Ettore Fico, deux expositions personnelles de Pignatelli et Scarabello


Du 11 mars au 19 juin 2022, le Museo Ettore Fico de Turin présente les expositions personnelles de Luca Pignatelli et Alessandro Scarabello.

Du 11 mars au 19 juin 2022, le MEF - Museo Ettore Fico de Turin présente deux expositions personnelles de deux artistes italiens de générations différentes : Luca Pignatelli (Milan, 1962) et Alessandro Scarabello (Rome, 1979).

Les salles du rez-de-chaussée du musée accueillent l’exposition personnelle de Luca Pignatelli, organisée par Luca Beatrice et réalisée en collaboration avec la Galleria Poggiali. L’exposition présente une cinquantaine d’œuvres visant à retracer les dernières années de sa recherche artistique. À travers une réflexion sur la mémoire, l’image et le temps, Pignatelli développe une vision personnelle d’un “temps liquide et circulaire”, donnant ainsi vie à une sorte de “théâtre de la mémoire”, résultat d’une archive hétérogène de thèmes personnels et collectifs, d’époques anciennes et contemporaines. L’œuvre alterne entre des installations in situ, de grandes toiles et des travaux réalisés au cours de la dernière décennie, dans lesquels l’abstraction l’emporte sur la figuration.

Cette phase la plus récente de l’œuvre de l’artiste est fortement caractérisée par des fonds monochromes et des couleurs terreuses et sourdes sur lesquelles prédominent toutefois les rouges, du cinabre au vermillon vif. Seront également présents les thèmes iconiques et les éléments figuratifs qui l’ont rendu célèbre, tels que des têtes sculpturales, des empereurs, des statues de dieux mythologiques appartenant à la culture classique de la Grèce antique et de la Rome impériale. Pignatelli expérimente et intervient sur des matériaux pauvres et recyclés: toiles de chanvre, bâches cousues et déchirées, fers à repasser et tapis deviennent les supports d’un univers visuel qui part de la peinture et rencontre d’autres langages et de nouvelles formes.

Lauréat du prix Ettore et Ines Fico en 2020, Alessandro Scarabello dialogue avec l’avant-garde internationale contemporaine. L’exposition Repetition kills, sous le commissariat d’Andrea Busto, directeur et président du Musée Ettore Fico, propose une vingtaine de grandes huiles sur toile qui témoignent de la manière dont l’artiste a su, ces dernières années, conjuguer les formes fantasmatiques des ectoplasmes picturaux avec l’histoire et la culture contemporaine. Avec des évocations à la limite de l’abstraction, Scarabello introduit dans ses œuvres une quantité considérable d’informations esthétiques, allant de Balthus à Luc Tuymans, de Scipion au dernier Titien, où tout se superpose dans un dessin à la limite de la figuration et de l’abstraction. L’exposition est réalisée en collaboration avec la galerie The Gallery Apart à Rome.

Pour plus d’informations : www.museofico.it

Heures d’ouverture : Vendredi de 14h à 19h ; samedi et dimanche de 11h à 19h.

Image : Luca Pignatelli, Dioscuro, détail (2020 ; technique mixte sur chanvre, 227 x 130 cm)

Turin, au musée Ettore Fico, deux expositions personnelles de Pignatelli et Scarabello
Turin, au musée Ettore Fico, deux expositions personnelles de Pignatelli et Scarabello


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.