Un portrait de Klimt redécouvert en début d'année vendu pour 30 millions d'euros


Le Portrait de Fräulein Lieser, l'œuvre de Gustav Klimt perdue depuis plus de cent ans et réapparue début 2024, a été vendue aux enchères pour la somme astronomique de 30 millions d'euros. La vente a eu lieu à la maison autrichienne im Kinsky, qui offre maintenant quelques jours pour voir le tableau en direct.

Le Portrait de Fräulein Lieser, l’œuvre de Gustav Klimt (Vienne, 1862 - 1918) que l’on croyait perdue depuis une centaine d’années, a été vendue pour 30 millions d’euros (35 millions d’euros avec les commissions) et est réapparue d’une collection privée au début de l’année pour être vendue aux enchères par la Maison im Kinsky à Vienne. L’œuvre, dont l’estimation de départ était de 30 à 50 millions d’euros, a atteint le prix le plus élevé jamais payé pour une œuvre d’art en Autriche lors d’une vente aux enchères, qui appartenait auparavant à une œuvre d’Egon Schiele vendue pour 21 millions d’euros. L’œuvre a été achetée par la société de courtage Patti Wong & Associates pour le compte d’un acheteur anonyme.

La récupération du portrait de la dame de la dernière phase créative de la star de l’Art nouveau Gustav Klimt a fait sensation dans le monde entier lorsqu’il a été dévoilé en janvier de cette année. En conséquence, la vente a suscité un vif intérêt international, de nombreux participants et médias du monde entier étant présents le jour de la vente dans la salle des ventes historique d’im Kinsky.

“Nous sommes très heureux du résultat, mais pas vraiment surpris, car il reflète les normes internationales. Ayant vendu des lots de premier ordre d’art européen au cours des trois dernières décennies, nous avons une grande expérience de ce type de vente”, explique Claudia Mörth-Gasser, experte de la maison pour les œuvres de Gustav Klimt.

Nous avons mis à profit notre expérience particulière, acquise au fil des années passées à résoudre des problèmes liés à des œuvres d’art spoliées. Nous savons également comment agir face à des problèmes critiques. Nous sommes donc ravis non seulement du succès de la vente aux enchères, mais aussi de la solution juste et équitable qui a été trouvée, conformément aux principes de Washington, dans l’intérêt de toutes les parties concernées", déclarent Michael Kovacek et Ernst Ploil, directeurs généraux d’im Kinsky.

Le tableau n’a jamais été exposé : peut-être, selon la maison de vente aux enchères, l’ancien propriétaire ne savait-il pas quel artiste avait créé le tableau (il n’est pas signé). Les experts d’im Kinsky ont procédé à des examens techniques détaillés de l’œuvre et le tableau est documenté dans les catalogues des peintures de Gustav Klimt (bien qu’il n’ait été connu des experts que par une photographie en noir et blanc). Cette seule photographie connue du tableau se trouve dans les archives de la Bibliothèque nationale autrichienne et, selon les hypothèses des spécialistes, elle a été prise pour une exposition organisée par Otto Kallir-Nirenstein à la Neue Galerie de Vienne : la photo en noir et blanc montre le tableau dans le cadre d’exposition qui existe encore aujourd’hui.

L’œuvre a toujours appartenu à la famille Lieser, qui faisait partie de la riche bourgeoisie viennoise du début du XXe siècle : le modèle est probablement Margarethe Constance Lieser, mais selon de récentes spéculations, il pourrait également s’agir d’Hélène Lieser ou d’Annie Lieser, en tout cas d’une femme de la famille. Les Lieser ont perdu la plupart de leurs biens lorsqu’ils ont fui l’Autriche après 1930 en raison de la situation politique. Un membre de la famille a même été assassiné par les nazis. Ils n’ont pu récupérer qu’une partie de leurs biens. Cependant, rien ne prouve que le portrait de Fräulein Lieser ait été volé ou confisqué par les autorités : il est possible, bien que peu probable, que le tableau ait quitté la collection des Lieser avant l’arrivée des nazis au pouvoir en Autriche, mais en tout état de cause, il n’y a aucune preuve de cela à l’heure actuelle.

Compte tenu du grand intérêt suscité par l’œuvre, la maison de vente aux enchères proposera une nouvelle exposition publique gratuite du tableau de Klimt les 29 et 30 avril ainsi que les 2 et 3 mai. Les heures d’ouverture sont de 10 heures à 17 heures, l’inscription n’est pas nécessaire. Plus d’informations sur www.imkinsky.com

Un portrait de Klimt redécouvert en début d'année vendu pour 30 millions d'euros
Un portrait de Klimt redécouvert en début d'année vendu pour 30 millions d'euros


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.