Vente de près de 4 millions d'exemplaires de la lettre par laquelle Christophe Colomb annonçait la découverte de l'Amérique


Une rare copie de la lettre par laquelle Christophe Colomb a annoncé la découverte de l'Amérique aux rois d'Espagne a été vendue aux enchères par Christie's pour près de 4 millions d'euros.

Une rare lettre de Christophe Colomb, envoyée aux souverains catholiques d’Espagne pour les informer de la découverte de l’Amérique, a été vendue aux enchères hier chez Christie’s à New York pour la somme remarquable de 3,922 millions de dollars (3,7 millions d’euros), à partir d’une estimation de 1 à 1,5 million de dollars. Il s’agit de l’épître De Insulis Indiae supera Gangem nuper inventis, écrite par Christophe Colomb et imprimée à Rome par Stephan Plannck après le 29 avril 1493 : un exemplaire est également en possession de la Biblioteca Nazionale Marciana de Venise, où la lettre avait été volée avant 1988, et où elle a été restituée cet été.

La lettre de Christophe Colomb sur la “récente découverte des îles de l’Inde au-delà du Gange” (c’est littéralement le titre : comme on le sait, Christophe Colomb se croyait en Inde) a été traduite ultérieurement de l’espagnol en latin par l’érudit Leandro di Cosco. L’exemplaire vendu par Christie’s est la première édition connue de la lettre de Christophe Colomb au roi Ferdinand et à la reine Isabelle décrivant la première visite d’un Européen moderne aux Amériques. Cet exemplaire est resté dans une bibliothèque privée suisse pendant près d’un siècle.

Ce document s’est ensuite rapidement répandu dans toute l’Europe et a changé à jamais la perception qu’avaient les gens de la taille, de la forme et des possibilités de leur monde. La Lettre de Colomb est un document mince et éphémère, imprimé pour transmettre les nouvelles du moment, et très peu d’exemplaires, une trentaine en tout, survivent en dehors des bibliothèques institutionnelles. Depuis 1966, aucun exemplaire ancien de la lettre n’a été proposé aux enchères. On ne sait évidemment pas qui l’a vendue pour près de 4 millions de dollars, ni quels sont les détails de la provenance de la lettre, même si, selon Christie’s, elle n’a rien de suspect. Cette information est d’autant plus utile que la lettre en question a souvent été falsifiée et volée, comme le prouve son récent retour à la Marciana.

Vente de près de 4 millions d'exemplaires de la lettre par laquelle Christophe Colomb annonçait la découverte de l'Amérique
Vente de près de 4 millions d'exemplaires de la lettre par laquelle Christophe Colomb annonçait la découverte de l'Amérique


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.