Chieti, les bénéficiaires du revenu de citoyenneté seront employés pour rouvrir les musées nationaux.


Les musées nationaux de Chieti sont fermés depuis un certain temps en raison d'un manque de personnel : afin de les rouvrir, la direction régionale des musées a conclu un accord avec la municipalité : 12 bénéficiaires du revenu de citoyenneté seront employés.

Le problème de la fermeture des musées nationaux de Chieti a été résolu par une solution tampon : comme nous l’avons rapporté dans ces pages, en effet, la Direction régionale des musées des Abruzzes, à laquelle appartiennent plusieurs musées et sites, est en grande difficulté en raison d’un manque de personnel et, suite à la réouverture des musées, a de toute façon dû maintenir fermés la plupart des instituts, y compris les deux principaux, à savoir le Musée national Villa Frigerj et le Musée national Civitella de Chieti.

La réouverture des deux musées Theatini pour le 15 juin a été annoncée par le député-maire de Chieti, Paolo De Cesare, et la directrice régionale des musées des Abruzzes, Mariastella Margozzi: “Nous sommes heureux de pouvoir mettre sur papier la solution qui permettra la réouverture le 15 juin, en redonnant à la ville et à la région la possibilité d’utiliser deux musées de grande valeur et de grande importance. Le manque de rotation du personnel, compliqué par les vicissitudes provoquées par la pandémie, a fait que le personnel affecté aux deux réalités était sous-dimensionné et qu’il était donc impossible d’assurer la présence des 4 gardiens requis par la loi pour l’ensemble de la rotation de chacun des musées. Avec les 10 personnes présentes jusqu’à présent, il n’a donc pas été possible d’ouvrir le musée, mais grâce à l’engagement de l’administration municipale de trouver une solution qui permette aux deux musées archéologiques nationaux d’être à nouveau pleinement utilisables, il sera possible de remédier à cette situation jusqu’à ce que les concours nationaux et régionaux soient terminés et que le nouveau personnel soit garanti par le ministère”.

La solution ? Douze bénéficiaires du revenu de citoyenneté seront embauchés, dans le cadre des “Projets utiles à la communauté” (PUC) qui leur sont réservés. “Grâce à l’intervention de la municipalité, ont déclaré De Cesare et Margozzi, nous avons réussi à signer un accord en vertu duquel l’administration fournira 12 unités PUC pour aider et soutenir le personnel des musées et garantir les heures d’ouverture et, enfin, dans ce moment important de récupération et de retour à la vie, Villa Frigerj et La Civitella, avec leur patrimoine inestimable, pourront également être visitées à nouveau. La date du 15 juin, a déclaré M. De Cesare, ”est également dictée par la nécessité de garantir non seulement la formalisation de l’emploi des bénéficiaires du revenu de citoyenneté par les services municipaux compétents, mais aussi les négociations syndicales nécessaires, afin de procéder rapidement et dans le respect de toutes les exigences". En outre, pour La Civitella, avec le directeur Marcello Iannicca, nous avons identifié une méthode qui permettra d’effectuer les travaux d’entretien nécessaires dans certaines zones non touchées par les expositions, qui, au cours de ces semaines, seront effectuées sans interférer avec les visites du public ou les affecter. D’un point de vue technique, mais toujours en donnant voix et corps à un accord durable entre les entités, avec la Députation du Théâtre Marrucino et dans le sillage de ce qui a été fait l’année dernière, nous procédons à un accord pour la relance de la structure externe également, aussi bien l’amphithéâtre que le parc archéologique, où nous mettrons en place un programme important cet été, mais aussi en pensant à l’année prochaine, avec l’idée de remettre en service le Stellario pour des événements dédiés aux plus jeunes.

De Cesare et Margozzi ont également fait savoir que la municipalité travaillait sur une “programmation estivale de qualité” pour l’amphithéâtre : “Avec la direction, nous sommes également en train de nous mettre d’accord sur la solution d’autres problèmes concernant les espaces dans lesquels réaliser des activités représentatives et administratives, avec la pleine volonté de la municipalité de trouver des locaux adéquats parmi ses propriétés. L’intention est d’accueillir au centre de la vie et des intérêts culturels et politiques de la communauté l’Institut Mic chargé de la protection et de la valorisation du patrimoine culturel muséal de la ville, dont les activités renforceraient encore la communion d’intentions déjà forte entre les institutions en faveur de la renaissance culturelle de la ville. Il y a déjà des hypothèses sur lesquelles nous travaillons et dont la faisabilité sera vérifiée dans les prochains jours avec des réunions et des inspections, ainsi que la possibilité de réactiver le bar qui dessert les installations. Il s’agit d’une étape importante non seulement pour la ville, mais aussi pour les Abruzzes, qui retrouvent ainsi une offre culturelle large et complète, avec la reprise de l’exploitation de deux des musées les plus prestigieux et les plus précieux du patrimoine de tout le pays”.

“L’accord”, explique le maire de Chieti, Diego Ferrara, “concrétise un engagement pris par notre administration dès le début. La culture sera l’un des thèmes de la renaissance de la ville, ainsi qu’un moteur pour notre territoire, qui peut se prévaloir d’une présence et d’une histoire et retrouver une nouvelle centralité sur la scène nationale. C’est pourquoi la chaîne institutionnelle a déjà été activée, jusqu’au ministre de la Culture et du Tourisme Dario Franceschini, afin qu’avec l’achèvement des concours pour le personnel du musée, une solution définitive soit trouvée le plus rapidement possible aux problèmes que notre musée et tous les autres musées nationaux connaissent en raison des niveaux de personnel. Avec toutes les institutions de la région, nous travaillerons avec toute la volonté et l’énergie nécessaires pour redonner à Chieti l’importance qu’elle mérite en tant que lieu d’accueil de présences culturelles et artistiques exceptionnelles et en tant que destination touristique capable d’allier la beauté de l’environnement à son histoire millénaire”.

Sur la photo : le musée Civitella de Chieti

Chieti, les bénéficiaires du revenu de citoyenneté seront employés pour rouvrir les musées nationaux.
Chieti, les bénéficiaires du revenu de citoyenneté seront employés pour rouvrir les musées nationaux.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.