Le palais royal de Caserte engage des faucons pour éloigner les pigeons qui endommagent le marbre.


Le palais royal de Caserte a recours à la fauconnerie pour chasser les pigeons qui abîment le marbre : des patrouilles de faucons sillonneront le ciel du palais pour lutter contre les plumes nuisibles.

Une patrouille d’éperviers pour éliminer les étourneaux et les pigeons de la Reggia di Caserta: les oiseaux, en particulier les pigeons, constituent en effet un problème atavique pour la conservation du complexe vanvitellien. Les oiseaux sont désormais sédentaires dans les cours, le Cannocchiale, le Scalone, le Vestibule inférieur et supérieur et la Chapelle Palatine, et causent de graves dommages aux marbres, aux stucs et à toutes les surfaces de valeur.

En effet, le guano laissé par les oiseaux favorise la détérioration rapide des surfaces en pierre et la formation de moisissures et de champignons. Outre la détérioration structurelle, il faut également tenir compte de la dégradation esthétique des œuvres, et le guano est également à l’origine d’éventuels problèmes sanitaires liés à l’utilisation publique. Ainsi, après les travaux de restauration, de nettoyage et de mise en ordre de toutes les salles, le Palais Royal de Caserte s’apprête à s’attaquer au problème des pigeons : l’appel d’offres vient d’être publié pour l’attribution d’un “service d’élimination des étourneaux à l’aide d’oiseaux de proie”.

Au cours des derniers mois, d’importants travaux de restauration ont été effectués et il est maintenant urgent de prendre des mesures décisives pour que le travail accompli ne soit pas vain. C’est pourquoi il a été décidé de recourir à la fauconnerie. Les caractéristiques architecturales du complexe vanvitellien, avec ses nombreuses corniches, poutres, voûtes, niches et statues, ne permettent pas, tant sur le plan économique qu’esthétique et fonctionnel, d’opérer avec des bornes mécaniques ou électrifiées. Agir par des interventions ciblées ou partielles, en revanche, ne serait qu’une solution temporaire.

Une solution donc écologique, naturelle et non impactante : des rapaces survoleront le ciel du Palais Royal, éloignant étourneaux et pigeons, de manière permanente. En effet, l’utilisation de faucons dressés permet d’exploiter l’instinct naturel de conservation des pigeons et, avec le temps, incite les colonies à partir. Dès le mois de mai dernier, grâce à l’association des Amis de la Reggia qui avait promu l’initiative, une tentative expérimentale avait été réalisée et s’était avérée fructueuse.

La procédure d’acquisition des manifestations d’intérêt sera entièrement télématique et pourra être consultée sur le site Internet du Palais Royal de Caserte. La durée de la prestation de service sera de trois ans.

Le palais royal de Caserte engage des faucons pour éloigner les pigeons qui endommagent le marbre.
Le palais royal de Caserte engage des faucons pour éloigner les pigeons qui endommagent le marbre.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.