Turin, Sarah Cosulich, nouvelle directrice de la Pinacothèque Agnelli. Elle sera entourée de trois jeunes


À Turin, le personnel de la Pinacothèque Agnelli est renouvelé : Sarah Cosulich est la nouvelle directrice, qui sera rejointe par Lucrezia Calabrò Visconti, âgée de 30 ans, (service des conservateurs), Beatrice Zanelli (collection et projets éducatifs) et Gloria Bartoli (communication).

Du sang neuf pour la Pinacothèque Agnelli de Turin, qui a une nouvelle directrice, Sarah Cosulich, et qui crée trois nouveaux départements qui complètent la structure institutionnelle avec l’arrivée de nouveaux professionnels au sein du personnel. Sarah Cosulich a exercé diverses responsabilités au sein d’importantes institutions culturelles en Italie et à l’étranger : elle a été directrice d’Artissima, la foire internationale d’art contemporain, pendant cinq éditions de 2012 à 2016, directrice artistique de la Quadriennale di Roma de 2017 à 2021 et conservatrice de la Quadriennale d’Arte 2020 FUORI. Cosulich sera entourée de trois jeunes personnes : pour le développement des expositions, elle pourra compter sur Lucrezia Calabrò Visconti, conservatrice et responsable du département Curatorial, tandis que Beatrice Zanelli dirigera le département Collection et projets éducatifs et Gloria Bartoli le département Communication et relations extérieures. Sous la houlette de la nouvelle directrice, la Pinacothèque Agnelli développera un programme articulé d’initiatives qui débutera au printemps 2022.

Lucrezia Calabrò Visconti (Desenzano del Garda, 1990), conservatrice et directrice du département des conservations, est diplômée en arts visuels et arts du spectacle et s’est spécialisée dans les études et pratiques curatoriales et la théorie critique de la société. Conservatrice et critique, elle a organisé des expositions et des programmes publics dans diverses institutions en Italie et à l’étranger. En 2018, elle a été commissaire de la 6e Biennale internationale du jeune art de Moscou. De 2018 à 2021, elle a travaillé à la Fondazione Sandretto Re Rebaudengo en tant que responsable du programme de résidence des jeunes commissaires d’exposition. Elle est cofondatrice et actuellement vice-présidente d’AWI - Art Workers Italia. Beatrice Zanelli (Bologne, 1982), responsable de la collection, de l’éducation et de la coordination éditoriale, est diplômée en histoire et protection du patrimoine archéologique et historico-artistique, et titulaire d’un doctorat en histoire de l’architecture et de l’urbanisme. Elle est historienne de l’art et conservatrice indépendante. En 2010, elle a fondé Arteco, une association avec laquelle, entre autres projets curatoriaux, elle développe des recherches en histoire de l’art et collabore à la conception d’activités éducatives pour de nombreuses organisations muséales à Turin. Depuis 2014, il enseigne à l’IED de Turin et, depuis 2020, il est le commissaire du programme d’exposition de la Pinacothèque G.A. Levis in Chiomonte. Gloria Bartoli (Turin, 1985), responsable de la communication et des relations extérieures, est titulaire d’un diplôme en philosophie théorique et d’un master en gestion des organisations artistiques et culturelles. Elle a acquis une expérience professionnelle transversale, des foires d’art (vice-directrice d’Arte Fiera Bologna de 2018 à 2021 et responsable des relations institutionnelles et VIP d’Artissima de 2014 à 2016) au secteur de la mode (chef de projet de la rétrospective Rick Owens à la Triennale de Milan en 2017), en passant par la collecte de fonds pour les musées (Centro Pecci di Prato, 2021).

Les quatre nouveaux membres du personnel, qui rejoignent les membres travaillant déjà à la Pinacothèque, sont appelés à contribuer à la réalisation d’un projet ambitieux qui vise à accroître le rôle actif de la Pinacothèque Agnelli dans la production contemporaine. L’institution organisera à la fois des activités d’exposition dans les espaces traditionnels et des initiatives artistiques étendues aux espaces extérieurs de la Pista 500, le grand parc suspendu au-dessus des toits du Lingotto. Le programme, qui sera annoncé en janvier 2022, prévoit une identité profondément renouvelée pour la Pinacothèque, visant à mettre constamment en dialogue la collection et l’art contemporain, ouverte à des espaces surprenants et capable de conquérir un public de plus en plus large et diversifié.

Sur la photo : Cosulich, Calabrò Visconti, Zanelli et Bartoli

Turin, Sarah Cosulich, nouvelle directrice de la Pinacothèque Agnelli. Elle sera entourée de trois jeunes
Turin, Sarah Cosulich, nouvelle directrice de la Pinacothèque Agnelli. Elle sera entourée de trois jeunes


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.