Un nouveau musée ouvre ses portes, le musée diocésain de Crémone, à proximité de la cathédrale et du Torrazzo.


L'ouverture du musée diocésain de Crémone est prévue pour le 13 novembre : 120 œuvres seront exposées dans 12 salles sur une surface de 1 400 mètres carrés dans le palais épiscopal, à proximité de la cathédrale et du Torrazzo, symbole de la ville.

L’ouverture du nouveau Musée Diocésain de Crémone est prévue pour le samedi 13 novembre, à l’occasion de la fête du saint patron Saint Omobono, auquel il sera possible d’accéder gratuitement, sous réserve de réservation sur le site Internet du musée nouvellement créé, pendant tout le week-end. Le musée, créé à l’intérieur du Palais épiscopal grâce à la collaboration entre le diocèse de Crémone et la Fondazione Arvedi Buschini, sera officiellement présenté dans l’après-midi du vendredi 12 novembre dans la cathédrale. L’événement sera retransmis en direct par streaming.

Le musée sera installé dans un lieu qui allie architecture historique et design contemporain, grâce à un travail de récupération de l’espace : les salles du musée diocésain accueilleront les œuvres d’art sacré provenant de la cathédrale et des nombreuses paroisses de la région, pour raconter l’histoire d’un territoire aux racines profondes, où de grands artistes ont travaillé et où la spiritualité a contribué, au fil des siècles, à former la communauté. Le musée, précise le diocèse de Crémone, ne se veut pas “sur le diocèse”, mais “du diocèse”, c’est-à-dire de son histoire, de sa tradition de foi et de son territoire, ainsi qu’un lieu de connaissance.

Le musée diocésain est situé au sous-sol du palais épiscopal de Crémone, à quelques pas de la cathédrale et du Torrazzo, qui dominent la place centrale de la ville. Le musée s’étend sur une très grande surface (plus de 1.400 mètres carrés, dont une grande partie sur des terrains inutilisés depuis longtemps) : les salles (qui étaient autrefois des salles de service) ont été récupérées et réadaptées à la fonction de salles d’exposition grâce au travail de conception de l’architecte Giorgio Palù du studio Arkpabi (déjà lauréat du Compasso d’oro ADI en 2015 pour l’Auditorium du Musée du violon de Crémone), qui s’est fixé pour objectif d’harmoniser le respect de l’histoire et des formes originales avec des éléments de design et des technologies de pointe afin de préserver au mieux les œuvres précieuses. Les travaux de rénovation ont été financés par la Fondazione Arvedi Buschini et réalisés par la société Immobiliare Raffaella en accord avec les Surintendances compétentes de Crémone, Lodi et Mantoue. Le musée diocésain viendra ainsi compléter un “ parc culturel ecclésial ” (comme l’appelle le diocèse) avec la cathédrale Santa Maria Assunta en son centre et comprenant également le baptistère et le musée vertical de Torrazzo qui, depuis son inauguration en novembre 2018, a déjà enregistré une augmentation significative des visites et un intérêt croissant de la part des visiteurs.

Quant aux œuvres exposées, elles seront plus de 120 et réparties dans 12 salles, organisées selon un parcours non chronologique mais thématique : les origines de l’Église de Crémone, de la pierre de fondation de la cathédrale aux témoignages des plus anciens peuplements du territoire ; l’iconographie de la Vierge Marie impliquant l’Assomption, titulaire de la cathédrale, et les sanctuaires du territoire, en commençant par celui de Caravaggio, dédié à Santa Maria del Fonte, patronne du diocèse avec St. Omobono ; les crucifix de la Vierge Marie ; les tableaux de la Vierge Marie, dédiés à Ste. Marie de la Fontaine, patronne du diocèse avec St.Omobono ; les crucifix, avec un emplacement spécial pour la Grande Croix de la Cathédrale ; les saints d’intercession, locaux et universels ; la salle du trésor des vicomtes de Pizzighettone ; et la salle des tables de Sainte Agathe. La collection d’art sacré du cavalier Giovanni Arvedi et de son épouse Luciana Buschini, également visible dans l’itinéraire, enrichira également le musée diocésain.

“C’est avec joie que le 13 novembre, lors de la célébration de la solennité de saint Omobono”, a déclaré l’évêque de Crémone, Mgr Antonio Napolioni, “le diocèse pourra admirer le nouveau musée diocésain, une réalité qui est une occasion précieuse pour tous les chrétiens, pour le diocèse et pour la société. une opportunité précieuse pour tous les chrétiens, pour la communauté diocésaine, mais aussi pour tous les touristes qui peuvent et veulent visiter la ville de Crémone et admirer cette nouvelle pièce de notre patrimoine artistique et de foi. À l’intérieur, nous trouverons plusieurs sections qui visent à raconter l’histoire de la foi à travers l’art d’un territoire, celui de notre diocèse”.

Sur la photo, une salle du musée diocésain de Crémone.

Un nouveau musée ouvre ses portes, le musée diocésain de Crémone, à proximité de la cathédrale et du Torrazzo.
Un nouveau musée ouvre ses portes, le musée diocésain de Crémone, à proximité de la cathédrale et du Torrazzo.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.