MiBACT diffuse des critères pour la déclaration de l'intérêt culturel ou scientifique des expositions


Dans une circulaire, le ministère de la culture a publié les critères permettant de déclarer les expositions comme présentant un intérêt culturel ou scientifique significatif.

Avec la circulaire numéro 7 du 16 février 2018, signée par le directeur général des musées, Antonio Lampis, le ministère du Patrimoine et des Activités culturelles et du Tourisme (MiBACT), a défini les critères d’ attribution de la déclaration d’intérêt culturel ou scientifique pertinent des expositions ou des présentations du patrimoine culturel, conformément à l’article 48 du Code du patrimoine culturel (décret législatif 42 de 2004). Le sixième paragraphe de cet article prévoit que le ministère “est habilité à déclarer, à la demande de l’intéressé, l’intérêt culturel ou scientifique des expositions ou des présentations de biens culturels et de toute autre initiative à caractère culturel, aux fins de l’application des avantages prévus par la réglementation fiscale”.

La circulaire identifie donc les critères pour qu’une exposition soit reconnue comme présentant un intérêt culturel ou scientifique significatif : 1. l’apport novateur du projet, tant par rapport au thème étudié (découvertes, nouvelles recherches, acquisitions ou reconstructions historiques, critiques et stylistiques), que par rapport à la manière dont le thème, bien que déjà étudié, est présenté ; 2. l’importance attribuée à la relation avec le territoire de référence; 3. l’exhaustivité et la clarté du parcours de l’exposition, décelables dans l’organisation de la mise en page et la sélection des œuvres ; 4. l’existence d’un catalogue avec des essais critiques et une présentation de l’œuvre ; 5. la présence d’une exposition ou d’une présentation de l’œuvre ; 6. l’existence d’une exposition ou d’une présentation de l’œuvre ; 7. l’existence d’une exposition ou d’une présentation de l’œuvre ; 8. la présence d’un catalogue avec des essais critiques, une liste des œuvres individuelles et une bibliographie, d’où émergent les thèses et les résultats culturels et scientifiques de l’événement ; 5. la pertinence des œuvres par rapport au thème proposé, avec une attention particulière à la présence de celles qui circulent peu et sont donc difficiles d’accès pour le public ; 6. l’existence d’accords avec des institutions scientifiques et culturelles européennes et internationales ; 7. la présence d’un appareil didactique et informatif pour accompagner le parcours de l’exposition, avec une attention particulière à l’utilisation des nouvelles technologies et à la création de contenus supplémentaires par le biais des canaux de communication institutionnels.

Le ministère considérera ces critères de manière combinée, puisque, comme l’indique la circulaire, “aucun d’entre eux ne constitue un élément d’évaluation indépendant par rapport aux autres”. Toutes les demandes d’expositions qui ne répondent pas aux sept critères seront déclarées “irréalisables”. Toutefois, les expositions d’auteurs vivants ou dont les œuvres ont été réalisées au cours des soixante-dix dernières années et qui ne répondent que “partiellement” aux critères seront évaluées “sur la base de la valeur scientifique globale du projet d’exposition, à la lumière des critères susmentionnés”. Les organisateurs d’expositions devront, lors de l’introduction de leur demande, présenter le projet scientifique, une description du parcours de l’exposition indiquant l’appareil didactique-divulsif et l’utilisation éventuelle des nouvelles technologies, une liste complète des œuvres exposées (avec indication du musée ou de la collection de provenance, numéro d’inventaire, auteur, titre, sujet, technique, mesures, chronologie et valeur d’assurance), une déclaration du montant de l’avantage fiscal pouvant être obtenu, et au moins un exemplaire du catalogue de l’exposition.

Photo de la récente exposition Dentro Caravaggio à Milan. Photo de Molteni & Motta.

MiBACT diffuse des critères pour la déclaration de l'intérêt culturel ou scientifique des expositions
MiBACT diffuse des critères pour la déclaration de l'intérêt culturel ou scientifique des expositions


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.



Finestre sull'Arte