Achille Lauro fait revivre l'histoire de l'art à Sanremo et se transforme en la marquise Luisa Casati.


Encore de l’histoire de l’art sur la scène du théâtre Ariston de Sanremo, et toujours avec Achille Lauro, qui , après le “Saint François” de Giotto le premier soir, s’est transformé ce soir en Marchesa Luisa Casati Stampa (Milan, 1881 - Londres, 1957). Née Luisa Amman, fille du riche négociant en coton Alberto Amman, elle a épousé le marquis Camillo Casati Stampa di Soncino. Elle est connue pour avoir posé pour de nombreux artistes (de Giovanni Boldini à Alberto Martini, de Giacomo Balla à Fortunato Depero et d’autres) et pour sa relation avec Gabriele d’Annunzio, qui l’appelait “la divine marquise”. Mais elle ne fut pas seulement une muse inspiratrice : grâce à l’attention croissante que les chercheurs lui ont accordée ces derniers temps (voir, par exemple, l’exposition qui, entre 2014 et 2015, l’a mise en lumière au Palazzo Fortuny de Venise), sa figure a récemment été redécouverte en tant que précurseur de la performance et de l’art corporel.

Ses activités de collectionneuse ostentatoire, ses actions (à commencer par ses nombreuses fêtes spectaculaires) et ses mascarades (toutes activités qui ont d’ailleurs coûté tout son patrimoine, au point qu’elle a vécu les dernières années de sa vie dans la pauvreté) ont été ramenées à une dimension esthétique propre et tout à fait conforme à l’esprit du décadentisme : ainsi, Luisa Casati s’est faite œuvre d’art, se transformant en une icône de son temps.

Ses looks excessifs ont marqué l’histoire : la marquise portait des bijoux zoomorphes criards, des pantoufles en diamant, de longues robes en velours épais, des gants en peau de tigre, des manteaux de panthère, des coiffures bizarres : les portraits de Boldini et Martini nous la restituent dans toute sa beauté flamboyante. Et ce soir, Achille Lauro a choisi un costume inspiré de ceux que portait la marquise : “la Divine Marchesa Luisa Casati Stampa”, écrit-il sur son profil Instagram, "muse inspiratrice des plus grands artistes de son temps. Grande mécène, interprète devant l’art de la scène et œuvre d’art vivante’.

Dans les photos ci-dessous : Luisa Casati (1922), l’actrice Marisa Berenson jouant la Marquise en 1971 et la performance d’Achille Lauro pour Sanremo 2020.





Achille Lauro fait revivre l'histoire de l'art à Sanremo et se transforme en la marquise Luisa Casati.
Achille Lauro fait revivre l'histoire de l'art à Sanremo et se transforme en la marquise Luisa Casati.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.