Bristol, la statue arrachée en 2020 par Black Lives Matter sera muséifiée


À Bristol, on assiste à un mouvement de muséalisation de la statue d'Edward Colston, un marchand d'esclaves et négociant, qui a été abattue en 2020 lors d'une manifestation du mouvement Black Lives Matter.

À Bristol, au Royaume-Uni, le monument dédié à Edward Colston , qui a été arraché lors d’une manifestation du mouvement Black Lives Matter en juin 2020, seratrès certainement muséifié. Cette action fait suite aux manifestations organisées dans le monde entier après le meurtre de George Floyd, 48 ans, dans le Minnesota (États-Unis), lors d’une interpellation par la police. À Bristol, de l’autre côté de l’océan, la foule s’est rassemblée sous le monument dédié à Edward Colston (1636 - 1721), marchand et négociant d’esclaves africains, puis a jeté la statue dans les eaux du port de Bristol.

Cependant, pour décider du sort final du monument, une œuvre de 1895 basée sur un dessin du sculpteur John Cassidy (1860 - 1939), un comité spécialement formé se prononcera sur les propositions reçues jusqu’à présent. Le musée M Shed, première institution historique de Bristol, est le plus susceptible d’accueillir la statue. Ces propositions font suite à un rapport publié par la commission "We Are Bristol History“, qui recommandait que la statue soit conservée dans un musée. Cette recommandation a été formulée après que 80 % des habitants de Bristol qui ont répondu à l’enquête de la commission sur le sujet ont approuvé cette approche. Si la proposition de muséalisation est approuvée, la statue fera partie d’une prochaine exposition au M Shed sur le thème de la ”protestation", qui ouvrira ses portes en mars 2024.

Marvin Rees, maire de Bristol, a déclaré : “Les propositions que nous avons élaborées sont une réponse directe aux recommandations du rapport de la Commission de l’histoire, qui s’est appuyée sur les opinions de plusieurs milliers de citoyens de Bristol. Nous avons également partagé nos réflexions avec Historic England sur cette question et nous avons tenu compte de leur avis avant de soumettre cette demande. Je continue à soutenir l’idée que le meilleur endroit pour la statue est un musée où son contexte et ce qu’elle représente pour de nombreuses communautés peuvent être convenablement partagés avec un public diversifié”.

Le rapport de la Commission d’histoire We Are Bristol, publié en février 2022, a établi une série de recommandations associées à la statue après son renversement en juin 2020. Les conclusions de ce rapport étaient basées sur les résultats d’une enquête partagée avec les habitants de la ville, en ligne, sur papier et en personne.

Le professeur Tim Cole, qui a présidé la commission “We Are Bristol History” et fait partie des universitaires qui ont rédigé le rapport, a déclaré : “L’un de nos domaines de travail au sein de la commission était de faciliter un dialogue à l’échelle de la ville sur ce qu’il devrait advenir de la statue d’Edward Colston. Ce projet nous a permis de recueillir un grand nombre d’opinions et de points de vue différents qui ont réellement démontré la complexité des sentiments associés à la statue et les nombreux aspects du contexte qui s’y rattachent. Ce qui était clair, cependant, malgré les nombreuses opinions différentes partagées, c’était le sentiment écrasant que les gens considéraient le musée comme le meilleur endroit pour la statue et je suis heureux de voir le conseil agir sur cette recommandation”.

La photo montre le moment où la statue de Colston est jetée dans les eaux du port de Bristol.

Bristol, la statue arrachée en 2020 par Black Lives Matter sera muséifiée
Bristol, la statue arrachée en 2020 par Black Lives Matter sera muséifiée


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.