Le Conseil d'État rétablit trois directeurs sur cinq à leur poste de manière permanente


Trois des cinq directeurs de musée qui avaient été suspendus à la suite des arrêts du tribunal administratif régional du Latium ont été réintégrés. Degli Innocenti, Giulierini et Malacrino de retour à leur poste

Trois des cinq directeurs de musée qui avaient été suspendus de leurs fonctions ont été réintégrés: le Conseil d’État donne raison au MiBACT et autorise Eva Degl’Innocenti (musée archéologique de Tarente), Paolo Giulierini (musée archéologique national de Naples) et Carmelo Malacrino (musée archéologique national de Reggio de Calabre) à reprendre définitivement leurs fonctions. En revanche, le verdict concernant Peter Assmann (Palazzo Ducale de Mantoue) et Martina Bagnoli (Galleria Estense) est toujours en suspens.

En particulier, le Conseil d’État a statué sur l’un des deux recours contre les directeurs (celui contre les nominations des trois musées dont les directeurs ont été réintégrés) en déclarant irrecevable le recours présenté par Francesco Sirano, qui avait participé aux sélections pour les musées de Naples, Reggio Calabria et Tarente et pour le Parc archéologique de Paestum. L’arrêt est daté du 26 octobre mais n’a été publié que ces derniers jours. Il reste maintenant à attendre la décision sur l’autre recours, celui présenté par Giovanna Paolozzi Strozzi.

Ainsi s’achève, bien que partiellement, une affaire qui aura duré sept mois. Fin mai, le tribunal administratif régional du Latium avait fait droit aux recours de Francesco Sirano et de Giovanna Paolozzi Strozzi (qui était également candidate aux sélections), dénonçant des vices de procédure dans le concours. Les cinq directeurs avaient donc été suspendus et remplacés par les directeurs des pôles muséaux, mais ils s’étaient remis au travail peu de temps après puisque le Conseil d’État, le 15 juin, avait suspendu l’arrêt TAR en reportant le tout au 26 octobre.

Sur la photo, les trois directeurs réintégrés : Eva Degl’Innocenti, Paolo Giulierini et Carmelo Malacrino.

Le Conseil d'État rétablit trois directeurs sur cinq à leur poste de manière permanente
Le Conseil d'État rétablit trois directeurs sur cinq à leur poste de manière permanente


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.