Lookdown", l'opéra de Jago à Naples : "Je vous invite à regarder les problèmes de la société".


Dans la nuit du 5 novembre, une œuvre en marbre du sculpteur Jago, intitulée "Lookdown", est apparue à Naples. Elle représente un enfant enchaîné et se veut une invitation à réfléchir aux problèmes de la société.

Dans la nuit du 5 novembre, une sculpture a été placée à Naples, plus précisément sur la Piazza del Pebliscito, représentant un enfant recroquevillé, cloué au sol par une chaîne. L’œuvre est l’œuvre du sculpteur Jago et s’intitule Lookdown.

Le nom de la sculpture ressemble à “lockdown”, le mot le plus fréquemment utilisé pendant cette période historique de pandémie, il s’agit donc d’un jeu de mots. “Le sens de mon travail ? Allez demander à tous ceux qui, en ce moment, sont restés enchaînés dans leur condition”, a déclaré l’artiste Jago. Lookdown, dit-il, est “une invitation à ’regarder en bas’ les problèmes qui affligent la société et la peur de la pauvreté généralisée qui promet d’être très inquiétante, surtout pour les plus fragiles”.

Jacopo Cardillo, de son vrai nom, est un artiste de 33 ans originaire de Frosinone. Par le passé, il avait “offert” à Naples une autre de ses œuvres, intitulée Fils voilé, une sculpture qui rappelle par son nom et son exécution le chef-d’œuvre de Giuseppe Sammartino, le Christ voilé, conservé dans la chapelle San Severo, au cœur de la ville. Il réalise généralement ses œuvres en sculptant le marbre à la main : le matériau avec lequel il a créé Lockdown est le marbre Danby provenant des carrières américaines du Vermont.

Lookdown
Lookdown", l'opéra de Jago à Naples : "Je vous invite à regarder les problèmes de la société".


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.