Les 10 découvertes historico-artistiques les plus intéressantes de 2021


L'histoire de l'art a également fait plusieurs découvertes intéressantes en cette année 2021. Voici les plus importantes à notre avis.

L’histoire de l’art est un sujet très vivant et même en 2021, elle a réservé de nombreuses découvertes. Voici les plus importantes à notre avis.

1. Mars. Une sculpture d’Emilio Greco dans les réserves du musée d’art de la ville de Ravenne

En mars, les réserves du Museo d’Arte della Città di Ravenna (MAR) ont réservé une agréable surprise : une importante sculpture d’Emilio Greco (Catane, 1913 - Rome, 1995), jusqu’alors répertoriée comme une œuvre d’un artiste inconnu, a en effet été “redécouverte”. La sculpture, aux lignes sinueuses et élégantes, représente un nu féminin et sa présence à la MAR Art Gallery est signalée depuis la fin des années 1960. Après une analyse minutieuse, l’observation de l’œuvre et des vérifications documentaires, il a été établi qu’il s’agit bien d’une œuvre d’Emilio Greco. Lire l’article complet ici.

Emilio Greco, Figura (1950 ; terre cuite ; Ravenne, Musée d'art de la ville)
Emilio Greco, Figure (1950 ; terre cuite ; Ravenne, Musée d’art de la ville)

2. Avril. Les fresques du XVIIe siècle réapparaissent aux Offices à l’occasion des travaux de la nouvelle entrée

Nouveaux espaces aux Galeries des Offices de Florence, mais aussi nouvelles découvertes : pendant les travaux de récupération et de restauration de certaines salles de l’aile ouest de la galerie (la plus proche du Ponte Vecchio), deux importantes fresques du XVIIe siècle et d’autres peintures du XVIIIe siècle sont réapparues. Il s’agit de deux portraits des grands ducs de Toscane : la première fresque est un clypéus représentant le grand duc Ferdinand Ier, tandis que la seconde, la plus grande et la plus intacte, est un portrait en pied et grandeur nature du jeune Cosimo II de Médicis, avec les allégories de Florence et de Sienne, à attribuer à la sphère du peintre Bernardino Poccetti (Florence, 1548 - 1612). La fresque superposée a refait surface sous l’enduit d’une pièce. Lisez l’histoire complète ici.

L'une des fresques restaurées
L’une des fresques réapparues
.

3. mai. Deux œuvres de Matteo Civitali

Deux œuvres inédites de Matteo Civitali (Lucques, 1436 - 1502), découvertes par Valentino Anselmi, historien de l’art officiel en service à la Surintendance ABAP pour les provinces de Lucques et de Massa Carrara, seront exposées au Musée national de Villa Guinigi à Lucques de mai 2021 à mai de l’année prochaine, dans le cadre du projet conjoint de la Fondazione Banca del Monte di Lucca, qui a pris en charge la restauration de l’œuvre de Matteo Civitali et de l’ensemble des fresques de la ville.dans le cadre du projet commun de la Fondazione Banca del Monte di Lucca, qui s’est chargée de la restauration et de l’installation, de la Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio pour les provinces de Lucques et de Massa Carrara, et de la Direzione Regionale dei Musei della Toscana, qui accueille l’exposition temporaire au Museo Nazionale di Villa Guinigi. Il s’agit du Salvator Coronatus de Santa Maria Corteorlandini et de la Vierge à l’Enfant de Colle di Compito, qui viennent enrichir le catalogue du grand sculpteur de la Renaissance. Lire l’article complet ici.

Le Salvator Coronatus de Matteo Civitali
Le Salvator Coronatus de Matteo Civitali

4. Mai. Un dessin inédit de Federico Faruffini en hommage à Dante Alighieri

Un important dessin inédit de Federico Faruffini (Sesto San Giovanni, 1833 - Pérouse, 1869), l’un des plus grands artistes du XIXe siècle italien, peintre, graveur et photographe proche du mouvement de la Scapigliatura, élève de Giacomo Trecourt et ami de Tranquillo Cremona, a été découvert à Ravenne : Il s’agit d’un hommage émouvant à Dante réalisé en 1863, un dessin à l’encre qui jusqu’à présent n’avait pas de nom déterminé et qui a été retrouvé dans l’un des albums qui, pendant plus d’un siècle, ont recueilli les signatures des visiteurs de la tombe du Poète Suprême. La découverte a été faite en marge de l’exposition Inclusa est flamma. Ravenne 1921 : le centenaire de la mort de Dante. Lire l’article complet ici.

Le dessin de Federico Faruffini
Le dessin de Federico Faruffini

5. Juin. Un marque-page de Vincent van Gogh (et, en octobre, un de ses dessins)

Cette année, Vincent van Gogh nous a réservé deux surprises. La première en juin, lorsque des chercheurs ont découvert un marque-page dessiné par Vincent van Gogh à l’intérieur d’un roman. Resté caché pendant plus de 135 ans, il a été exposé pour la première fois au musée Van Gogh d’Amsterdam(lire l’article complet ici). La seconde a eu lieu en octobre, lorsqu’un nouveau dessin de Vincent van Gogh a été découvert, l’étude préparatoire de Worn Out (littéralement “épuisé”), le célèbre dessin que l’artiste a réalisé en novembre 1882 et qui représente précisément un vieil homme fatigué, voûté, assis sur une chaise, se couvrant le visage de ses mains. Il s’agit de l’une des nombreuses œuvres consacrées aux faibles et aux pauvres, dans laquelle la ligne dramatique est bien mise en valeur. Lire l’article complet ici.

Le signet Van Gogh Le
marque-page de Van Gogh

6. juillet. Un cycle décoratif du XXe siècle à la Villa Puccini, Torre del Lago

Une splendide découverte a été faite en juillet à la Villa Museo Giacomo Puccini de Torre del Lago, la résidence très appréciée du grand compositeur Giacomo Puccini (Lucques, 1858 - Bruxelles, 1924) : au cours des travaux de restauration qui se déroulent depuis des années dans différentes pièces de la maison, un cycle de décorations à la détrempe est apparu, jusqu’alors caché par la soie qui recouvrait les murs de la pièce du rez-de-chaussée, appelée par Puccini lui-même Omnibus, où il avait l’habitude de composer et de recevoir ses amis. Une découverte tout à fait inattendue qui a enthousiasmé toute l’équipe sur place et le personnel de la Fondation Simonetta Puccini. Lisez l’histoire complète ici.

Décorations non couvertes
Les décorations découvertes

7. Septembre. Une importante peinture florentine du XVIIe siècle de Cesare Dandini dans l’église d’une banlieue de New York

La découverte la plus audacieuse de l’année a été faite à New Rochelle, dans la banlieue de New York, où une importante peinture de Cesare Dandini (Florence, 1596 - 1657), une Sainte Famille avec saint Jean-Baptiste, a refait surface. L’œuvre a été découverte par hasard par un professeur d’histoire de l’art local, qui l’a soumise à la critique. Lisez l’histoire complète ici.

La Sainte Famille avec Saint Jean de New Rochelle attribuée à Cesare Dandini
La Sainte Famille avec Saint Jean de New Rochelle attribuée à Cesare Dandini

8. Septembre. Découvertes sur la Pietà Bandini de Michel-Ange après restauration

La fin de la restauration de la Pieta Bandini de Michelangelo Buonarroti en septembre a permis de faire de nouvelles découvertes sur cette œuvre importante. La restauration a confirmé que l’œuvre a été réalisée dans un marbre défectueux en raison de la présence de nombreuses micro-fractures, en particulier une sur la base, qui pourrait avoir “forcé” Michel-Ange à abandonner la sculpture. Par ailleurs, l’énorme bloc de marbre sur lequel elle est sculptée provient des carrières des Médicis à Seravezza et non de Carrare comme on le croyait jusqu’à présent. Lire l’article complet ici.

La Pietà Bandini avant et après restauration
La Pietà de Bandini avant et après restauration

9. Octobre. L’Infante royale de Giuseppe Sammartino

L’une des principales découvertes de l’année a été faite au Palais royal de Caserte, lors de la réorganisation de certaines zones de service, non ouvertes au public et utilisées comme espace de stockage. C’est de ces réserves et de leur réorganisation, commandée par la direction des musées du ministère de la culture en vue de la rénovation des appartements royaux, qu’est réapparue une sculpture en pierre tendre, veinée de rose, représentant un enfant endormi, datant apparemment du XVIIIe siècle. Une œuvre d’une grande beauté et d’une très grande qualité, à tel point que la directrice de la Reggia, Tiziana Maffei, a demandé aux techniciens de l’Institut d’étudier l’œuvre afin d’en identifier l’auteur éventuel. Le nom avancé par les spécialistes est celui de Giuseppe Sammartino (Naples, 1720 - 1793), l’auteur du Christ voilé qui se trouve au centre de la chapelle Sansevero, au cœur de la ville. Le sujet a été identifié comme étant l’infant royal Charles Titus de Bourbon-Naples. Lire l’article complet ici.

Le véritable Infante par Giuseppe Sammartino
L’infant royal par Giuseppe Sammartino

10. décembre. Un dessin d’Albrecht Dürer (acheté pour 30 dollars)

Une histoire incroyable : en 2016, un collectionneur achète un dessin pour 30 dollars lors d’une vente aux enchères à Concord, Massachusetts (États-Unis), et cinq ans plus tard, plusieurs experts faisant autorité établissent qu’il s’agit d’une œuvre d’Albrecht Dürer. Un groupe de chercheurs, experts de Dürer et de la Renaissance allemande, s’est réuni mi-décembre 2021 au British Museum de Londres pour discuter de l’œuvre (qui pourrait valoir quelques millions d’euros) : un dessin à la plume vendu en 2016 représentant une Vierge à l’enfant. Sous la robe de la Vierge apparaît le monogramme de Dürer, celui formé par les initiales A.D., que l’on retrouve souvent dans les œuvres du grand artiste allemand de la Renaissance. Au moins deux des plus grands experts de l’artiste sont convaincus de sa paternité. Lire l’article complet ici.

Albrecht Dürer (attribué), Vierge à l'enfant avec une fleur sur un banc (vers 1503 ; encre de Chine sur papier de lin, 162 x 164 mm)
Albrecht Dürer (attribué), Vierge à l’enfant avec une fleur sur un banc (vers 1503 ; encre de Chine sur papier de lin, 162 x 164 mm)

Les 10 découvertes historico-artistiques les plus intéressantes de 2021
Les 10 découvertes historico-artistiques les plus intéressantes de 2021


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.