Rai5, Art Night présente en avant-première un documentaire sur Giosetta Fioroni


Le vendredi 11 mars, à 21h15, l'épisode de la Nuit de l'Art sur Rai 5 diffusera "Giosetta Fioroni. Pop Sentimentale", un documentaire inédit consacré à la grande artiste de l'école de la Piazza del Popolo.

La Nuit des Arts diffusée sur Rai 5 le vendredi 11 mars à 21h15 est consacrée à Giosetta Fioroni. Le thème est celui des règles brisées qui ont donné vie à une grande partie de l’art du 20e siècle. Règles de forme, de références culturelles, règles de conventions. Neri Marcorè, la présentatrice d’Art Night, raconte ainsi comment l’art se cache sous les formes les plus irrégulières.

La Nuit des arts s’ouvre avec Giosetta Fioroni. Pop Sentimentale. D’après un sujet de Didi Gnocchi, un documentaire de Sabina Fedeli réalisé par Gabriele Raimondi. Giosetta Fioroni est la dernière représentante de l’école de la Piazza del Popolo, et aussi la seule femme du groupe qui a été la réponse italienne au Pop Art. Le documentaire retrace sa vie d’artiste redécouverte internationalement avec une série d’expositions et de rencontres à Rome, Moscou, Paris, la campagne vénitienne et Milan, où une grande rétrospective a eu lieu au printemps 2018 au Museo del Novecento. À travers les souvenirs de Fioroni, interviewée dans son atelier et sa maison à Rome, le public revivra une saison d’art et de culture italienne. Giosetta parle de Mario Schifano et des autres artistes de la Piazza del Popolo, mais aussi de Federico Fellini et de Marcel Duchamp. Elle évoque surtout son amour pour son compagnon, l’écrivain Goffredo Parise, avec lequel elle a traversé les conflits sociaux et idéologiques de ces années avec légèreté et lucidité. Le portrait de l’artiste est enrichi par diverses sources documentaires et d’archives et complété par des entretiens avec des amis, des artistes, des critiques et des conservateurs qui l’ont rencontrée et ont partagé avec elle des affections et des passions.

La soirée se poursuit avec le documentaire de Giuseppe Sansonna intitulé Ombre elettriche (Ombres électriques), produit par Rai Cultura, avec les conseils scientifiques d’Alessandro Masi. Les protagonistes sont le style et l’art des années 1960 vus de deux points de vue différents: Rome et Londres. Au premier plan, Franco Angeli, Tano Festa, Mario Schifano. Trois peintres visionnaires et inquiets, liés par une forte syntonie, capables de bouleverser la scène artistique italienne de cette décennie.

Rai5, Art Night présente en avant-première un documentaire sur Giosetta Fioroni
Rai5, Art Night présente en avant-première un documentaire sur Giosetta Fioroni


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.